4 avril 2013
Haltérophilie
La Machine Rouge parmi les plus forts
Par: Maxime Prévost Durand
Magalie Roux a été impressionnante lors des qualifications en vue du Championnat canadien senior malgré son jeune 14 ans.

Magalie Roux a été impressionnante lors des qualifications en vue du Championnat canadien senior malgré son jeune 14 ans.

Une dizaine d’haltérophiles de la Machine Rouge ont obtenu leur billet pour le Championnat canadien senior qui se déroulera en mai à Edmonton. D’excellents résultats en qualifications ont mené à cette grande représentativité.

publicité

Annie Moniqui, Catherine et Tali Darsigny, Magalie Roux, Caroll-Ann Paul et Cynthia Barrette s’envoleront vers l’Alberta dans un peu plus d’un mois pour le Championnat canadien senior afin d’y représenter le Québec et le club maskoutain.

Chez les hommes, on aura l’occasion de voir en action Samuel Pietracupa, Claude Caouette, Maxime Leblanc et Dominic Lussier.On a eu droit à un retour en force de la part d’Annie Moniqui lors de ces qualifications alors qu’elle a soulevé la plus grosse charge au total depuis son retour des Jeux olympiques. La Maskoutaine d’adoption a pris le premier rang, toutes catégories confondues, en soulevant 86 kg à l’arraché et 109 kg à l’épaulé-jeté pour un impressionnant cumulatif de 195 kg.Dans cette même catégorie, chez les 58 kg, Catherine Darsigny s’est classée au 3 e rang avec un cumulatif de 152 kg. La jeune Magalie Roux, âgée de seulement 14 ans, a suivi au 5 e rang, à seulement 8 kg de Catherine avec un cumulatif de 144 kg. Magalie en a profité pour battre sa marque personnelle de 5 kg au total.Elle n’est pas la seule à avoir repoussé ses limites lors de la compétition puisque Samuel Pietracupa et Caroll-Ann Paul ont également battu leurs propres marques, tout en se qualifiant pour la prochaine étape qu’est le Championnat canadien. Caroll-Ann a pulvérisé de 8 kg ses anciennes marques (passant de 117 kg à 125 kg au cumulatif), un pas de géant en haltérophilie.Andréanne Messier a plutôt repoussé ses limites physiques en prenant part à la compétition malgré une cheville endolorie à la suite d’une foulure quatre jours avant la compétition.Elle est malgré tout passée à un cheveu de se qualifier pour le Championnat canadien. Sa détermination et son courage lui ont permis de soulever un total de 127 kg en combinant l’épaulé-jeté et l’arraché. Pour se qualifier, elle devait soulever 130 kg et plus.Tali Darsigny, Cynthia Barrette et Dominic Lussier obtiennent leur place pour le Championnat canadien senior même s’ils n’étaient pas de la compétition. Tali et Cynthia seront en action prochainement au Championnat scolaire par invitation.Selon l’entraîneur Yvan Darsigny, le club d’haltérophilie maskoutain sera l’un de ceux avec la plus grosse représentativité lors du Championnat canadien.

image