23 août 2018
La Maison Privée s’installe à Saint-Hyacinthe
Par: Marie-Pier Leboeuf
Le salon de barbier Maison Privée a ouvert ses portes à Saint-Hyacinthe, sur la rue Daniel-Johnson Ouest, depuis le mois de juin. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le salon de barbier Maison Privée a ouvert ses portes à Saint-Hyacinthe, sur la rue Daniel-Johnson Ouest, depuis le mois de juin. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Vous l’avez peut-être aperçu dans la téléréalité Les Kult à Musique Plus, dans laquelle il nous dévoilait son quotidien loin d’être ordinaire avec sa femme Victoria, une ancienne actrice du X. Maskoutain d’origine, Oliver Kult est le cofondateur du salon de barbier Maison Privée. Quoique bien implanté à Montréal, il a choisi de revenir à ses racines avec l’ouverture d’une sixième succursale à Saint-Hyacinthe.

publicité

Adolescent, c’est d’abord en s’improvisant directeur de tournées musicales qu’Oliver Kult a appris à couper les cheveux de ses musiciens « métalleux » pour économiser des sous. Dans l’espoir de gagner son pain, il s’est ensuite installé dans un mince coin du salon de tatouage Inkluzion, sur la rue Sainte-Anne, avant de sauter à pieds joints sur deux offres alléchantes de barbiers à Montréal.

« J’ai toujours eu la fibre entrepreneuriale et voulu être mon propre boss. Je me suis développé une passion pour les cheveux, mais j’ai décidé de focuser sur mes forces : partir une business, bâtir une marque, manager du monde et m’occuper de l’expérience client », a souligné Oliver Kult.

Depuis 2015, avec trois amis propriétaires, ils récoltent un énorme succès avec leur salon de barbier haut de gamme décontracté. Ils ont étendu leurs tentacules au Vieux-Port de Montréal, à la Place Ville-Marie, dans le Mile-End, à Pointe-Saint-Charles, à Brossard et maintenant à Saint-Hyacinthe.

Avec l’arrivée de l’hôtel Sheraton, le propriétaire des Centres d’Achats Beauward n’a pas perdu de temps avant d’approcher les cofondateurs de la Maison Privée pour combler la nouvelle clientèle d’hommes d’affaires de passage. « J’avais hâte de revenir dans mon patelin! En ayant fait mon nom à travers le Québec, c’est plus facile de bâtir notre clientèle en arrivant ici. Il n’y a pas de salon comme nous dans le coin et ça manquait à Saint-Hyacinthe », soutient le visionnaire de 25 ans.

Depuis cet été, les clients peuvent se rendre au 1385, rue Daniel-Johnson Ouest pour le soin des cheveux et de la barbe.Le décor est blanc, moderne et épuré, la musique hip-hop résonne sans arrêt et, au diable le traditionnel café, les barbiers tatoués offrent de la boisson énergisante Red Bull à tout le monde. « Ici, c’est tellement chaleureux. C’est jeune, à notre image, très professionnel etc’est le service à la clientèle qui nous importe avant tout », a-t-il fait valoir en entrevue avec le COURRIER.

La Maison Privée comptera bientôt une septième succursale à Blainville, tandis qu’Oliver Kult magasine déjà les deux suivantes pour 2019. Il a refusé de franchiser son salon de barbier à Toronto, mais il a bien l’intention d’implanter son bijou à la grandeur du Québec. « S’il faut une trentaine de succursales, on va le faire. Je veux que les hommes puissent avoir accès à un service de qualité partout où ils sont et qu’ils pensent automatiquement à la Maison Privée », continue de rêver l’entrepreneur tatoué.

Les Kult à Musique Plus

Oliver Kult et Victoria Kult ont tous les deux un passé qui sort de l’ordinaire, des personnalités extravagantes et une carrière très florissante. Ensemble, ils souhaitaient inspirer la génération des milléniaux dans une téléréalité qu’ils avaient eux-mêmes conceptualisés : Les Kult.

La première saison, qui avait été diffusée à l’automne 2017, ne sera pas renouvelée sur les ondes de Musique Plus.

image