11 avril 2013
Municipalité amie des aînés
La MRC des Maskoutains obtient 114 000 $
Par: Le Courrier
Denyse Bégin vient d'être embauchée par la MRC des Maskoutains à titre de chargée de projet MADA.

Denyse Bégin vient d'être embauchée par la MRC des Maskoutains à titre de chargée de projet MADA.

La Municipalité régionale de comté (MRC) des Maskoutains s’est vu accorder une aide financière de 114 000 $ du ministère de la Santé et des Services sociaux dans le cadre du programme de soutien « Municipalité amie des aînés » (MADA).

publicité

Cette somme permettra à la MRC d’élaborer une politique des aînés et un plan d’action dans le cadre de la démarche MADA ainsi que les politiques municipales des aînés et les plans d’action des 13 municipalités participantes à la demande collective qui a été déposée dans le but d’entreprendre cette démarche.

Ces municipalités sont Saint-Barnabé-Sud, Saint-Bernard-de-Michaudville, Saint-Damase, Sainte-Hélène-de-Bagot, Sainte-Marie-Madeleine, Saint-Hugues,Saint-Jude, Saint-Liboire, Saint-Louis, Saint-Marcel-de-Richelieu, Saint-Pie, Saint-Simon et Saint-Valérien-de-Milton. « Conscients des enjeux reliés au vieillissement de la population, la MRC et les municipalités participantes souhaitent mobiliser les forces vives du milieu, dont bien sûr les aînés et leurs représentants, au tour d’un projet qui permettra d’adapter, d’améliorer et d’enrichir nos milieux de vie. L’objectif de cette démarche, c’est que tous les citoyens, peu importe leur âge ou leurs limitations, puissent poursuivre une vie active grâce à un environnement où de nouveaux services et infrastructures auront été développés afin de répondre à leurs besoins », a indiqué Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains. Le concept qui sous-tend la réalisation d’une démarche MADA, c’est celui du vieillissement actif, mis en lumière par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à partir des années 90. Il s’est raffiné au fil des ans et en 2002, l’OMS le résumait ainsi, c’est le « processus consistant à optimiser les possibilités de bonne santé, de participation et de sécurité afin d’accroître la qualité de vie pendant la vieillesse ». La MRC a procédé récemment à l’embauche d’une chargée de projet MADA. Denyse Bégin est entrée en poste le 25 février. Des comités de pilotage pour la MRC et dans les municipalités participantes seront formés au cours des prochaines semaines et des consultations publiques feront également partie du processus qui mènera à la rédaction des différents plans d’action.

image