29 septembre 2016
Développement économique
La MRC propose un microcrédit pour les petites entreprises
Par: Jean-Luc Lorry
La MRC propose un microcrédit pour les petites entreprises

La MRC propose un microcrédit pour les petites entreprises

La MRC des Maskoutains offre un nouvel outil destiné à aider au démarrage ou à l’expansion d’entreprises de petite taille situées dans le comté et qui ne réussissent pas à obtenir un financement auprès du système bancaire classique.

Publicité
Activer le son

Cette aide financière appelée Fonds microcrédit prend la forme d’un prêt personnel d’un montant maximum de 7 500 $ dont le taux d’intérêt est fixé à 8 %. 

« Nous disposons pour ce fonds d’une enveloppe de 50 000 $ permettant d’apporter une aide financière pour 5 à 10 projets par année. Ce prêt est d’une durée de 36 mois », précise Charles Fillion, directeur associé à Développement économique de la MRC (DEM) des Maskoutains.

Le processus de sélection des dossiers se déroule en trois étapes. Chaque projet est analysé par un employé de la MRC qui s’assure que celui-ci rencontre les objectifs et les critères de la Politique d’investissement FLI-FLS de la MRC des Maskoutains.

La demande de prêt chemine ensuite auprès du comité microcrédit qui formule une recommandation au comité d’investissement commun FLI-FLS de la MRC pour fins de décision.

Première entreprise admissible

G Module Concept de Saint-Pie est la première entreprise à obtenir un prêt de 7 500 $ via le Fonds microcrédit de la MRC. 

Cette entreprise qui compte quatre employés a développé un concept de bureau-lit permettant de transformer en quelques secondes un espace de travail en zone de détente. 

Les opérations d’assemblage, de contrôle et d’expédition se déroulent dans les locaux de Saint-Pie. Seule la découpe est donnée à un sous-traitant. 

« Je passe maintenant en mode vente. L’objectif est de faire du volume pour assurer la pérennité de l’entreprise. Je compte faire de la prospection dans les campus », indique Guylaine Jodoin, présidente de G Module Concept. 

Le maire de Saint-Pie salue l’initiative de DEM de permettre l’accès à ce type de prêt. « Notre municipalité compte 30 entreprises manufacturières dont le tiers se spécialisent dans le secteur du meuble », mentionne Mario St-Pierre, maire de Saint-Pie. 

Les produits fabriqués par G Module Concept sont commercialisés dans 17 magasins de meubles au Québec, dont Germain Larivière.

image