13 mai 2021
Art actuel
La pandémie force le report de la triennale ORANGE
Par: Maxime Prévost Durand

Même si elle doit être repoussée d’un an, la prochaine édition d’ORANGE, l’événement d’art actuel prévoit toujours tenir une partie de son exposition au Jardin Daniel A. Séguin. Photothèque | Le Courrier ©

Pour la première fois depuis sa création en 2003, ORANGE, l’événement d’art actuel de Saint-Hyacinthe sera forcé de briser son cycle triennal. Plutôt que d’avoir lieu comme prévu cet été, la 7e édition de ce rendez-vous organisé par Expression sera reportée en 2022 en raison du contexte de pandémie.

Publicité
Activer le son

La décision a été officialisée à la fin du mois de février à la suite d’une réunion du conseil d’administration. L’incertitude liée à la COVID-19, la complexité de réunir plusieurs artistes provenant d’ici et d’ailleurs ainsi que les retards causés par les bouleversements des derniers mois ont été les principaux facteurs pris en compte, a fait savoir au COURRIER la codirectrice et coordonnatrice d’ORANGE, Véronique Grenier.

« On ne se voyait pas faire ORANGE dans ce contexte-là, a-t-elle lancé au bout du fil. On avait doublé le nombre de semaines de l’événement et on changeait la proposition – avant, on le tenait à l’automne, et là, on le faisait l’été. On avait envie que l’événement soit à son meilleur. »

Trois ans après Conjuguer la traçabilité, ORANGE devait présenter Cultiver l’humilité du 5 juin au 12 septembre, avec comme commissaires invitées Elise Anne LaPlante et Véronique Leblanc. Ce rendez-vous allait regrouper plusieurs artistes et se dérouler en différents lieux, soit au Jardin Daniel A. Séguin (Saint-Hyacinthe), à Vrille art actuel (La Pocatière), puis au Musée des Abénakis (communauté d’Odanak). Les plantes et les jardins, de même que la relation qu’entretient l’humain avec les végétaux au fil du temps, sont au cœur de la nouvelle thématique.

Le report de la 7e édition d’ORANGE ne devrait pas entraîner de changement quant à ce qu’on y retrouvera l’an prochain. Les mêmes artistes seront toujours de la partie, puis les mêmes lieux serviront à exposer les œuvres, a avancé Mme Grenier.

Le cycle d’ORANGE pourrait toutefois s’en trouver modifié. Présenté chaque trois ans, l’événement d’art actuel de Saint-Hyacinthe devrait donc voir sa 8e édition se dérouler en 2025 plutôt qu’en 2024, et ainsi de suite. Aucune décision officielle en ce sens n’a été prise pour le moment, mais il s’agit de l’option la plus plausible à ce stade-ci.

Une exposition additionnelle pour Expression

Avec le report d’ORANGE, Expression, centre d’exposition de Saint-Hyacinthe a décidé d’ajouter une nouvelle exposition à sa programmation estivale.

En plus d’en présenter une en ses murs cet été, il y en aura une seconde au Jardin Daniel A. Séguin, où devait justement se tenir une partie de l’événement ORANGE. Les détails entourant cette nouvelle exposition n’ont pas encore été dévoilés.

Rouvert au public depuis la fin février, Expression a pu présenter l’exposition Devenir la photographie de Chuck Samuels et l’exposition (Dé)masqué.e.s des finissants en Arts visuels et médiatiques du Cégep de Saint-Hyacinthe.

image