19 septembre 2013
Les municipales 2013
La parole aux candidats
Par: Le Courrier

Demeurés plutôt discrets jusqu’ici, les candidats à la mairie de Saint-Hyacinthe vont assurément s’activer davantage à partir de demain. Le 20 septembre marque le premier jour de la période de présentation des déclarations de candidature en prévision des élections municipales du 3 novembre.

Dans toutes les municipalités, cette période prendra fin le 4 octobre, à 16 h 30. Ce vendredi-là, la table sera mise en vue du scrutin qui suivra un mois plus tard et qui déterminera la composition des conseils municipaux pour les quatre prochaines années.

À Saint-Hyacinthe, cette élection revêt bien sûr un caractère particulier puisqu’elle signifiera le départ de Claude Bernier, qui tire sa révérence après avoir occupé la mairie durant vingt-et-une années consécutives, au terme d’une carrière de 35 ans dans l’éducation.M. Bernier aura donc été de toutes les réalisations municipales depuis 1992, et ce ne sont pas les projets qui ont manqué au cours de toutes ces années, comme il l’a lui-même souligné avec insistance au cours des deux dernières séances de conseil. Dressant la liste des gros dossiers des dernières années, il a énuméré lundi un nombre impressionnant de projets, parmi lesquels la réussite des regroupements municipaux et de l’opération d’élimination de la dette, la construction du Centre des arts et du Centre aquatique, la gestion de la crise provoquée par la tempête de verglas de 1998, laquelle avait laissé Saint-Hyacinthe sans électricité durant 25 jours.À moins que des noms s’ajoutent d’ici le 4 octobre, les Maskoutains devront choisir son successeur parmi trois candidats : Claude Corbeil, ex-président de la Chambre de commerce et ex-commissaire agricole au CLD; Pierre Rhéaume, expert en communications, président de l’Association de soccer et fils de l’ancien maire Clément Rhéaume; de même que Gaston Vachon, qui a oeuvré durant 32 ans au sein de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe.Du côté des conseillers, il y aura aussi du mouvement à la suite du départ de Guylain Coulombe, qui représentait le district Saint-Thomas-d’Aquin et de Louise Arpin, dans le district Saint-Joseph. La course à sa succession s’annonce vive. Outre le directeur général de la MRC, Gabriel Michaud, trois autres candidats devraient s’ajouter bientôt, dont deux anciens conseillers, Johanne Delage et Rosaire Martin. Dans le district Cascades, Jeannot Caron a annoncé en juin qu’il avait l’intention de déloger la conseillère sortante à ce siège, Sylvie Adam.Ailleurs dans la MRC Les Maskoutains, il se produira du changement à la mairie d’au moins quatre municipalités puisque les maires Yvon Pesant, de Saint-Marcel-de-Richelieu, Serge Picard, de Saint-Hugues, Richard Leblanc, de Saint-Barnabé-Sud, et Germain Chabot, de Saint-Damase, ont tous annoncé leur départ.

image