2 novembre 2017
Vote par anticipation
La participation passe à 7,7 % 
Par: Benoit Lapierre
Le vote par anticipation de dimanche, au centre communautaire Douville. Le conseiller sortant André Beauregard (au centre) s'y représentait lui-même comme candidat à une table de votation. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le vote par anticipation de dimanche, au centre communautaire Douville. Le conseiller sortant André Beauregard (au centre) s'y représentait lui-même comme candidat à une table de votation. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Il y aura élection à tous les postes disponibles au conseil municipal de Saint-Hyacinthe le 5 novembre, et cette abondance de candidats a favorisé la participation au vote par anticipation du 29 octobre.

Publicité
Activer le son

Ce sont 3 339 électeurs, sur 43 471 au total, qui se sont prévalus de la possibilité de voter une semaine à l’avance – et cela malgré la pluie -, ce qui correspond à un taux de participation de 7,68 %, incluant le résultat du vote itinérant. « Le temps d’attente a beaucoup diminué par rapport au vote par anticipation de 2013 du fait qu’il y avait quatre endroits pour le vote (au lieu de deux seulement en 2013) », a indiqué la directrice des Communications à la Ville, Brigitte Massé. Aux élections de 2013, alors qu’il y avait eu quatre réélections sans opposition dans les districts, 2 685 électeurs sur 42 905 inscrits avaient voté par anticipation. Le taux de participation avait ainsi atteint 6,26 %, comparativement à 4,34 % en 2009 et à 1,89 % en 2005. Dans chacun des districts, le vote par anticipation 2017 a donné le résultat suivant :Sainte-Rosalie (1) 255 électeurs, Yamaska (2) 379 électeurs, Saint-Joseph (3) 231 électeurs, La Providence (4) 227 électeurs, Douville (5) 436 électeurs, Saint-Thomas-d’Aquin (6) 291 électeurs, Saint-Sacrement (7) 290 électeurs, Bois-Joli (8) 353 électeurs, Sacré-Coeur (9) 264 électeurs, Cascades (10) 272 électeurs, Hertel-Notre-Dame (11), 341 électeurs. Pour le scrutin général du dimanche 5 novembre, les bureaux de vote seront ouverts de 10 h à 20 h. Pour l’organisation de ces élections, la Ville a prévu un montant de 162 704 $ à son budget 2017.

Conseillers à la table

Comme des électeurs ont pu le constater dimanche, quelques conseillers sortants, dont André Beauregard à Douville, avaient pris place à la table d’une section de vote pour assister au déroulement du scrutin. L’affaire en a surpris certains, qui en ont informé LE COURRIER. Bien que la présence d’un candidat à côté du scrutateur puisse paraître particulière, la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités (LERM) n’empêche pas les candidats de s’assoir à la table de votation. « Un candidat indépendant peut, pour chaque bureau de vote où peut être donné un vote en sa faveur, désigner une personne qu’il mandate pour le représenter auprès du scrutateur (…). Le candidat peut être présent partout où son représentant est autorisé à agir, l’assister dans l’exercice de ses fonctions ou le remplacer. Le candidat qui n’a pas de représentant peut agir à la place de celui-ci », stipulent les articles 93 et 95 de la LERM. M. Beauregard a indiqué au COURRIER que dimanche, il s’était représenté lui-même toute la journée comme candidat au Centre communautaire Douville, qui est aussi son lieu de travail en tant que coordonnateur en loisirs.

image