24 janvier 2013
Chevrolet Spark 2013
La petite aux airs cool
Par: Marc Bouchard

Il me faut l’avouer, les lois de la physique et de la gravité ont fini par avoir raison de ma taille de guêpe. En vieillissant, je deviens donc légèrement plus enrobé et nettement moins enclin à me retrouver coincé dans un espace restreint. Et puisque ma souplesse d’antan semble vouloir s’effacer au même rythme que mes kilos s’accumulent, vous comprendrez que certains mouvements deviennent moins agréables.

Imaginez-moi alors dans une toute petite voiture urbaine, aux allures cool, mais définitivement destinée aux jeunes comme la Chevrolet Spark 2013. (NDLR Vous aurez compris ici qu’il s’agit d’humour et que je suis tout à fait capable de m’y glisser sans problème, tout comme dans des voitures beaucoup plus petites…). Mais l’aventure n’a pas été aussi difficile.

La Spark, c’est en fait la réponse de Chevrolet à la vague des microvoitures qui envahissent le marché nord-américain. Le style est unique, bien que totalement lié à Chevrolet, et on mise définitivement sur un aspect jeune branché pour tenter de percer le créneau.

Silhouette bien à elle

La Spark a une grille définitivement proche de la famille Chevrolet. Et elle reprend quelques lignes que l’on retrouve sur la Sonic. Mais dans l’ensemble, elle dispose de son propre style, de sa propre personnalité.

Le capot carré par exemple, vient affirmer un petit air frondeur. Et les longs phares effilés de chaque côté viennent contribuer encore plus à cette prise de position ferme. Dans l’habitacle, malgré je dois le dire une qualité de matériaux pas toujours à la hauteur, le style est tout à fait agréable. Des cadrans faciles à lire, un système audio facile à utiliser (même si sa sonorité n’a rien d’une salle de concert), bref, exactement ce qui plaît aux premiers acheteurs de voiture dont le budget est limité.

Mais il y a un mais…

Et ce mais, c’est la motorisation de 85 chevaux, que l’on souhaiterait un peu plus dynamique à bas régime. Les accélérations au départ sont un peu lancinantes, et on aimerait bien quelque chose de plus étonnant. Une fois la vitesse permise en ville atteinte cependant, on ressent un regain d’énergie qui permet de sillonner les autoroutes sans trop souffrir.

Le bémol provient aussi de la boîte automatique, un peu lente en réaction, ce qui explique la faiblesse des démarrages. Encore une fois, rien de majeur, mais assez pour empêcher le vrai plaisir de conduire d’être présent. Quant aux sièges, ils sont confortables, mais pour une durée limitée. Le support latéral manque un peu, ce qui est bien dommage pour une voiture dont la maniabilité est remarquable, et qui permet des va-et-vient dans la circulation plutôt amusants. À la condition cependant de maîtriser la visibilité trois-quarts arrière un peu déficiente, et qui exige beaucoup de doigté dans la surveillance des angles morts. Autre bémol, la qualité du système audio. Bien que l’affichage soit agréable, il faut admettre que la sonorité l’est un peu moins. Un véhicule qui s’adresse aux jeunes devrait avoir comme priorité de défoncer littéralement les fenêtres…

En résumé

« Cool » et « Jazzy » la Chevrolet Spark? Sans aucun doute, mais il lui faudrait juste un petit peu plus de coeur au ventre pour lui valoir tous les mérites qu’elle souhaite. Mais elle a de la gueule, il faut bien l’avouer.

Forces :

– Style agréable – Consommation – Prix d’achat

Faiblesses :

– Visibilité – Système audio – Boîte automatique

Fiche technique

Moteur : L4 1.2L DACT 16 soupapes Puissance (ch@tr/min) : 85 @ 6400 Couple (lb.pi@tr/min) : 81 @ 4200 Roues motrices : Avant Transmission : automatique 4 rapports Freins : Disques avant/ tambours arrière Freins antiblocage : Antiblocage aux 4 roues Consommation ville / autoroute (L/100 km) : 7.7 / 5.6 Prix : de 14 995 $ à 19 995 $

image