9 janvier 2020
Bébé de l’année 2020 à Honoré-Mercier
La petite Roselyne remporte la palme
Par: Rémi Léonard

Photo François Larivière | Le Courrier ©

Jean-François Demers et Nancy Perreault avec leur petite Roselyne, née le 2 janvier à Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le « premier » bébé de l’année 2020 à l’hôpital Honoré-Mercier est la petite Roselyne, née le 2 janvier aux premières heures. Les parents, Nancy Perreault et Jean-François Demers, de Sainte-Julie, étaient enchantés d’accueillir une nouvelle venue en pleine santé au sein de leur petite famille.

Publicité
Activer le son

Et pourquoi les guillemets à « premier »? C’est qu’un autre poupon a vu le jour le 1er janvier à Saint-Hyacinthe, mais ses parents ont préféré vivre ce moment dans l’intimité. Comme ses informations sont gardées confidentielles, nous vous présentons aujourd’hui celle qui était la suivante sur la liste : Roselyne.

Il s’agit du troisième enfant du couple julievillois, les deux autres étant des garçons de 2 et 5 ans. L’arrivée d’une petite fille dans la maisonnée a ravi les parents, qui souhaitaient avoir trois enfants au total. « Ça complète bien la famille », s’est réjoui le papa, qui a avoué avoir espéré bien fort qu’il s’agirait d’une fille cette fois-ci.

Quant à la mention de bébé de l’année, il faut bien parler d’une surprise puisque les parents n’ont su que le 6 janvier que Roselyne s’était finalement qualifiée pour ce sympathique concours organisé par Le Courrier de Saint-Hyacinthe. La petite est venue au monde à 0 h 05 le 2 janvier et pesait 6 livres et 10 onces. L’accouchement a été tout à fait « parfait », a témoigné la mère avec un grand sourire.

Les anniversaires se succéderont dorénavant durant le temps des fêtes chez les Perreault-Demers puisque les deux garçons du couple sont nés en décembre, tout comme la mère qui est elle-même née un 25 décembre!

Même si elle réside à Sainte-Julie, Nancy Perreault était suivie par une clinique de Saint-Mathieu-de-Beloeil durant sa grossesse, ce qui explique pourquoi l’accouchement s’est déroulé à l’hôpital Honoré-Mercier.

Heureusement, le couple connaît bien Saint-Hyacinthe et s’y déplace de temps à temps pour magasiner aux Galeries, voir un spectacle au Centre des arts Juliette-Lassonde ou manger chez Ti-Père ou au Bouffon. Ils pourront donc profiter des chèques-cadeaux offerts par LE COURRIER aux parents du premier bébé de l’année, qui sont échangeables dans plusieurs commerces maskoutains.

image