3 août 2017
Un câble de leur nacelle a lâché
La peur d’une vie pour deux laveurs de vitres
Par: Maxime Prévost Durand
La peur d’une vie pour deux laveurs de vitres

La peur d’une vie pour deux laveurs de vitres

L’un des deux employés prisonniers de la nacelle attend d’être secouru par les pompiers. Photo Dominique St-Pierre

L’un des deux employés prisonniers de la nacelle attend d’être secouru par les pompiers. Photo Dominique St-Pierre

Deux laveurs de vitres ont dû être secourus à l’extérieur de l’édifice de la compagnie Intact Assurance lundi matin lorsqu’un câble de leur nacelle a cédé, propulsant la plateforme dans un angle perpendiculaire au sol. Retenus par leurs harnais de sécurité, ils n’ont heureusement pas été blessés, mais en sont certainement ressortis avec la peur d’une vie.

Des pompiers spécialisés en sauvetage en hauteur sont rapidement intervenus pour venir en aide aux employés de la compagnie BSF Lavage de vitres, prisonniers de la plateforme située tout au haut de l’édifice de cinq étages.
L’incident s’est produit vers 8 h 30 et a forcé la fermeture de ce secteur de la rue Girouard Ouest durant une bonne partie de la matinée en raison de l’intervention. Après avoir secouru les deux employés, les pompiers se sont assurés de sécuriser la nacelle. Celle-ci n’a été retirée qu’en fin d’avant-midi, vers 11 h 15, après que BSF ait soumis une méthode sécuritaire pour exécuter la manœuvre aux inspecteurs de la CNESST présents sur les lieux.
Une enquête
Une enquête a été ouverte par la CNESST afin de déterminer exactement ce qui s’est produit. « Les prochaines étapes seront d’inspecter la nacelle et de voir la façon dont elle avait été installée pour comprendre pourquoi le câble a cédé », a expliqué la responsable des communications, Mikaëlle Tourigny.
Selon l’information recueillie par LE COURRIER, la compagnie BSF Lavage de vitres n’en serait pas à son premier incident faisant l’objet d’une enquête de la CNESST. « La CNESST est déjà intervenue dans l’entreprise BSF », a confirmé Mme Tourigny, sans toutefois offrir davantage de précisions.
L’entreprise montréalaise, en affaires depuis 1944, serait l’une des plus grandes entreprises au Québec dans ce domaine. Elle compte parmi ses clients de nombreux hôtels réputés de la métropole, en plus de la tour Hydro-Québec du boulevard René-Lévesque à Montréal notamment.

image