20 février 2013
Gala Constellation
La porte finalement ouverte aux organismes publics
Par: Jean-Luc Lorry
Le président du CLD Les Maskoutains, Claude Bernier accompagné du président de la Chambre de commerce et de l'industrie Les Maskoutains, Claude Corbeil.

Le président du CLD Les Maskoutains, Claude Bernier accompagné du président de la Chambre de commerce et de l'industrie Les Maskoutains, Claude Corbeil.

Le Cégep de Saint-Hyacinthe, l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) et la Corporation aquatique maskoutaine (CAM) figurent parmi les finalistes du concours du Gala Constellation de la Chambre de commerce et de l’industrie et du CLD Les Maskoutains, une compétition qui devait pourtant être réservée aux entreprises privées de la région.

Publicité
Activer le son

La catégorie Entreprise publique, parapublique et ONBL a été ajoutée en cours de route pour permettre à ces trois organismes financés principalement par des deniers publics d’être admissibles.

Au lancement officiel du concours mi-octobre, le président du jury, l’avocat d’affaires Jean-Luc Couture assurait toutefois que les organismes publics ne pourraient plus concourir dans l’une des onze catégories. Rappelons que lors de la dernière édition du Gala Constellation en 2011, le Cégep de Saint-Hyacinthe avait raflé deux prix, l’un dans la catégorie Efficacité énergétique et développement durable et l’autre dans la catégorie Tourisme, Loisirs et Culture.Une situation qui ne se reproduirait pas cette année avait alors confirmé Me Couture. Les règlements et critères du concours Constellation 2013 étaient clairs sur le sujet. « Le concours est destiné aux entreprises privées ayant pignon sur rue sur le territoire de la MRC des Maskoutains », peut-on lire sur le document de deux pages dont LE COURRIER a obtenu copie.Le communiqué de presse émis au moment du lancement mentionnait que « Le concours étant désormais réservé uniquement aux entreprises de nature privée, un « Coup de chapeau! » sera remis à un organisme à but non lucratif ou à vocation communautaire s’étant démarqué au cours des deux dernières années. »Le prix Coup de chapeau n’apparaît désormais plus au programme du concours et la catégorie Efficacité énergétique et développement durable a été remplacée par Entreprise publique, parapublique et ONBL.Le retour inattendu d’organismes publics au Gala Constellation semble faire l’affaire du président de la Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains. « Le jury avait suggéré un changement qui fut l’objet de discussions au conseil d’administration. Nous trouvions important que les gens du public soient représentés et nous avons suggéré la création d’une catégorie qui s’adresserait à ce monde-là », a indiqué en entrevue au COURRIER, Claude Corbeil.Selon lui, les membres de la Chambre de commerce ont été rapidement informés de cette modification décidée après le coup d’envoi du concours, même si les médias n’ont pas été avisés. « Nous avons reçu plusieurs candidatures d’entreprises publiques, ce qui prouve que les gens étaient au courant. Nous n’avons pas contacté les trois finalistes (Cégep, ITA et CAM) pour les inviter à se présenter! », assure M. Corbeil. Parmi les 40 dossiers reçus, le jury a retenu 25 entreprises. La boîte à savon, la Brasserie Licorne Québec, Synairtech et le club de golf La Providence sont finalistes dans deux catégories. Le concessionnaire Baril Ford Lincoln étant seul en lice, il sera couronné dans la catégorie Commerce de détail de plus de 40 employés.

Nouvelle formule

Le conseil d’administration de la Chambre de commerce a décidé début février d’organiser le Gala Constellation à l’ITA le samedi 23 mars plutôt qu’à l’Hôtel des Seigneurs en raison du conflit de travail.

Au lieu du traditionnel dîner, un cocktail dînatoire composé de canapés et concocté par le restaurant du club de golf La Providence, l’Empanaché, sera servi avant la remise des prix à l’auditorium. Un service de fromages et desserts sera assuré après la cérémonie.Pour l’édition 2013, le prix du billet est de 125 $ soit 25 $ de moins que lors du dernier Gala Constellation. Les organisateurs comptent sur la présence de 500 personnes.

image