3 mai 2012
Rendez-vous de l'emploi en transformation alimentaire
La première édition connaît un grand succès
Par: Le Courrier
Quelque 250 personnes ont attendu en ligne pour aller rencontrer les employeurs présents au 1 er Rendez-vous de l'emploi en transformation alimentaire à Saint-Hyacinthe.

Quelque 250 personnes ont attendu en ligne pour aller rencontrer les employeurs présents au 1 er Rendez-vous de l'emploi en transformation alimentaire à Saint-Hyacinthe.

Le premier Rendez-vous de l’emploi en transformation alimentaire dans la MRC des Maskoutains a dépassé toutes les attentes, autant du côté des employeurs que des organisateurs. Au total, près de 300 personnes ont participé à l’activité de recherche d’emploi le 19 avril.

Pour l’occasion, onze entreprises se sont présentées dans une salle du Centre local d’emploi (CLE) de Saint-Hyacinthe, à l’origine de ce Rendez-vous de l’emploi en collaboration avec le Comité sectoriel de main-d’oeuvre en transformation alimentaire (CSMOTA).

« Dès que nous avons fait savoir aux entreprises que nous voulions faire cette activité, six d’entre elles ont répondu par l’affirmative immédiatement », affirme Pierre Beaulieu, conseiller aux entreprises du CLE. « Par la suite, avec la publicité entourant ce rendez-vous, d’autres entreprises se sont jointes à l’activité. » Du nombre, on retrouvait Olymel, Viandes Lacroix, Baxters, Liberté, Aliments Brookside, Damafro, Exceldor, Natur+L XTD, Bonduelle, Bio Biscuit et Biena.À leur arrivée, la plupart des visiteurs ont été étonnés de voir tant de personnes faire la file pour aller rencontrer les entreprises présentes. « Pour une première édition, on n’avait pas trop d’attentes », de dire Sébastien Roberge, directeur des ressources humaines chez Exceldor. « C’est définitivement au-delà de nos espérances en terme de quantité. » Une réponse qui a été semblable pour toutes les entreprises rencontrées par LE COURRIER.Le contact humain a été l’une des choses les plus appréciées. « Lorsqu’on voit les candidats en personne, on peut avoir plus de renseignements et on peut avoir une première impression immédiatement », ont souligné les représentantes de Bonduelle. Et de belles surprises pouvaient attendre les visiteurs. « En regardant mon CV, la représentante de l’une des entreprises m’a dit qu’elle avait un autre poste à combler qui correspondait encore plus à mes expériences que ceux affichés sur la liste de postes à combler », nous a souligné une dame à sa sortie de la salle. « C’est pour cette raison que c’est encore mieux de pouvoir remettre notre CV en mains propres aux bonnes personnes. »Les emplois offerts étaient des plus variés, passant de journalier à opérateur, de chef d’équipe à commis comptable ou encore en tant que mécanicien.Si l’activité se répète, ce qui est très probable, les organisateurs tenteront d’aménager deux salles plutôt qu’une seule, pour faciliter la circulation des visiteurs et pour accueillir une quinzaine d’entreprises.

image