5 février 2015
Montérégie Est
La relève agricole décroche 101 000 $ en bourses
Par: Le Courrier
Sur la photo dans l’ordre habituel, Alain Bisson, directeur développement des affaires, marché agricole et agroalimentaire du CFE Desjardins Vallée du Richelieu-Yamaska; Louise Richard, directrice agricole et agroalimentaire, BMO – Banque de Montréal; Léon Guertin, directeur général du Salon de l’agriculture et Fabien Fontaine, président-directeur général de Délimax. Roxanne Désautels était absente lors de la remise des bourses.   Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sur la photo dans l’ordre habituel, Alain Bisson, directeur développement des affaires, marché agricole et agroalimentaire du CFE Desjardins Vallée du Richelieu-Yamaska; Louise Richard, directrice agricole et agroalimentaire, BMO – Banque de Montréal; Léon Guertin, directeur général du Salon de l’agriculture et Fabien Fontaine, président-directeur général de Délimax. Roxanne Désautels était absente lors de la remise des bourses. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Dans le cadre des journées Agri-Vision, des bourses totalisant la somme de 101 000 $ ont été remises à 11 entreprises agricoles situées en Montérégie Est.

Publicité
Activer le son

Ces bourses décernées à des agriculteurs et agricultrices âgés de 18 à 35 ans, serviront à défrayer les coûts relatifs aux services-conseils, aux services professionnels, aux activités de formation et à la réalisation d’études ou d’expertises agroenvironnementales.

Les lauréats de la MRC des Maskoutains sont Cindy Beaudry, de Saint-Valérien-de-Milton, et Roxanne Désautels, de Saint-Pie. Ces deux agricultrices ont reçu chacune un montant de 10 000 $.

Cindy Beaudry et son frère Billy se sont lancés en 2014 dans la production d’edamame, une fève de soya d’origine japonaise.

« La bourse permettra d’acheter un système de nettoyage à brosses pour nos fèves. Cet équipement diminuera le temps de main-d’oeuvre et augmentera la qualité de nos produits », mentionne Cindy Beaudry.

Après ses études en horticulture, Roxanne Désautels et son conjoint Alexandre Thibault ont fondé à Saint-Pie, une petite ferme appelée La Réserve où sont produits des légumes certifiés biologiques.

« Nous sommes partis de rien. C’est notre passion pour l’agriculture qui nous a poussés à acheter une terre incluant une maison et une grange. La bourse de 10 000 $ servira à bâtir une serre chauffée. Ainsi, nous pourrons prolonger la saison et obtenir des légumes de meilleure qualité », indique Roxanne Désautels.

image