31 décembre 2013
La rose
Par: Martin Bourassa

À Louise et Andréanne

Ma dernière rose de l’année 2013 me brise le coeur. Je l’offre avec peine et délicatesse à Louise Labrecque, enseignante de danse à l’école secondaire Saint-Joseph et propriétaire de l’Académie de ballet classique qui porte son nom, à la suite du décès accidentel de son conjoint, Sylvain Chaput, survenu le 22 décembre. J’offre également en mon nom et au nom de ma grande fille Claudie, élève de Louise depuis 12 ans déjà, une grosse gerbe de roses à la belle Andréanne pour la perte de son papa, ainsi qu’à tous les proches des familles Chaput et Labrecque. Cette tragédie nous rappelle à quel point la vie est fragile et elle nous incite à savourer encore plus pleinement les bons moments que nous passons en famille.

image