19 mars 2020
Hockey midget AAA
La saison des Gaulois officiellement terminée
Par: Maxime Prévost Durand

Les joueurs des Gaulois, à qui une participation à la Coupe Telus était promise, ont vu leur saison prendre fin abruptement en plein cœur des séries éliminatoires. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Avec l’annulation de la Coupe Telus (voir autre texte), les joueurs des Gaulois n’auront pas l’occasion de vivre ce prestigieux rendez-vous auquel ils étaient promis et qu’ils attendaient avec impatience depuis des mois. Après avoir suspendu ses activités quelques jours, la Ligue de hockey midget AAA du Québec s’est résignée à annuler carrément ses séries éliminatoires qui étaient en cours.

Publicité
Activer le son

« Je n’ai pas eu le pouls des joueurs, mais je ne peux pas penser autrement qu’ils doivent être très déçus », a soutenu l’entraîneur-chef de la formation maskoutaine, Marc-André Ronda, en entrevue avec LE COURRIER.

Avec les mesures des différentes instances politiques (provinciale et municipale) concernant la fermeture des écoles et de l’aréna, l’entraîneur n’a même pas eu l’occasion de revoir ses joueurs depuis que ceux-ci ont appris que leur saison était terminée. Seulement quelques messages ont été échangés avec certains d’entre eux.

Pour ces joueurs, il s’agissait d’une chance unique de participer à la Coupe Telus, le plus prestigieux tournoi pour la catégorie midget AAA au pays. Les Gaulois devaient agir à titre d’équipe hôte du tournoi, face aux cinq champions des grandes régions du Canada.

« Même eux ne savaient pas ce qui les attendait, a souligné l’entraîneur. Quand tu vis une compétition comme ça chez toi avec des gens pour venir t’appuyer, ça aurait été quelque chose de spécial, c’est certain. Le comité organisateur avait fait beaucoup de travail pour qu’il y ait du monde dans les estrades. »

En séries, Saint-Hyacinthe venait de surprendre le Blizzard du Séminaire Saint-François au premier tour et tirait de l’arrière 2 à 0 dans sa série quart de finale face aux Gouverneurs de Lévis.

Après deux matchs en deux soirs sur la Rive-Sud de Québec, la troupe de Marc-André Ronda bénéficiait d’une journée de congé le 12 mars. Les joueurs devaient reprendre leur préparation le lendemain en vue du troisième match de la série, samedi, mais la fermeture des écoles et la suspension des activités de Hockey Québec et de la Ligue de hockey midget AAA du Québec jusqu’à nouvel ordre sont venues changer la donne.

Pour la grande majorité des joueurs des Gaulois, il s’agissait de leur seule occasion de vivre l’expérience de la Coupe Telus. Même dans l’éventualité où la présentation du championnat à Saint-Hyacinthe était reportée à l’an prochain, seulement quelques-uns d’entre eux (environ six ou sept) pourraient être de retour dans l’alignement. Les autres seront rendus trop vieux pour défendre les couleurs de la formation une saison de plus.

Sur une autre note, les mesures prises en lien avec le coronavirus risquent de perturber le précamp des différentes équipes de la ligue midget AAA. Celui-ci devait se mettre en branle le 30 avril du côté des Gaulois, soit quelques jours après la Coupe Telus. Cette étape, d’une durée de deux semaines, regroupe jusqu’à 80 joueurs en évaluation qui tentent de se tailler un poste avec l’équipe en vue de la prochaine saison. À la fin du précamp, il n’en reste qu’une quarantaine, qui sont ensuite invités au camp d’entraînement. L’évolution de la situation entourant la COVID-19 dictera l’orientation que prendra la ligue à ce niveau.

image