29 octobre 2020
« Nous dinde-DONNONS » au profit de la Maison de la Famille des Maskoutains
La seconde édition prend son envol dans la communauté
Par: Olivier Dénommée

Lizette Flores, directrice générale de la Maison de la Famille des Maskoutains, Isabelle Eysseric, directrice générale d’Industrie Gastronomique Cascajares, et Benoît Bienvenue, président du Groupe Benoît Bienvenue et président d’honneur de la deuxième édition de Nous dinde-DONNONS, posent en compagnie de quelques boîtes festives qui seront remises à l’issue de la collecte de fonds. Photo gracieuseté

Initiée l’année dernière par Industrie Gastronomique Cascajares, la Maison de la Famille des Maskoutains (MFM) et Saint-Hyacinthe Technopole, la campagne de financement Nous dinde-DONNONS a permis en 2019 à 31 familles de profiter d’un délicieux repas de dinde pour le temps des fêtes tout en amassant une somme de près de 15 000 $ pour la MFM qui en a eu bien besoin pour adapter son offre de services durant la première vague de la pandémie de COVID-19. Malgré un contexte plus difficile cet automne, la campagne fait un retour et s’ouvre à tous ceux qui souhaitent faire une différence auprès des familles qui en ont le plus besoin.

Publicité
Activer le son

Depuis le 1er octobre et jusqu’au 21 novembre, la MFM et ses partenaires invitent les entreprises de la région maskoutaine à faire des dons qui se transformeront en boîtes festives de dindes précuites qui seront ensuite redistribuées à des familles qui auront bien besoin de réconfort en ces temps difficiles.

« On sait que c’est une période difficile pour beaucoup de gens, mais on croit tellement au projet qu’on ne peut pas arrêter, surtout que nous savons que les familles auront encore plus besoin de notre soutien durant les fêtes », mentionne Lizette Flores, directrice générale de la MFM, qui ne se donne toutefois pas d’objectif précis à atteindre pour la seconde édition de Nous dinde-DONNONS. « Ce serait très bien de garder nos acquis et de trouver de nouveaux partenaires. Ce qui compte pour nous, c’est de se mobiliser et de se mettre tous ensemble pour s’en sortir! »

Formule révisée

Si la campagne s’adresse avant tous aux entreprises de la région, les organisateurs ont décidé de réviser la formule pour rendre la campagne encore plus inclusive. On invite donc le grand public qui souhaite faire un geste au profit de la Maison de la Famille et des plus démunis de se montrer généreux.

« Chaque don n’est pas petit, il fait la différence pour la MFM qui vient en aide aux familles tout au long de l’année. De plus, chaque colis permet de partager un peu de réconfort durant la période des fêtes », insiste Isabelle Eysseric, directrice générale d’Industrie Gastronomique Cascajares, rappelant que le concept de cette collecte de fonds vient d’une tradition bien établie en Espagne, mais qui a ensuite été adaptée à la réalité québécoise.

Autre nouveauté cette année : Nous dinde-DONNONS se dote d’un président d’honneur en la personne du courtier immobilier Benoît Bienvenue et du Groupe Benoît Bienvenue. Il avait été un des fiers participants à la première édition et n’a pas hésité longtemps avant d’accepter de devenir ambassadeur de cette belle initiative en 2020.

« J’ai aimé le concept et le côté humain de cette campagne de financement. Ce qu’on espère faire cette année, c’est de perpétuer la tradition qu’on veut que ça devienne. Le défi est grand cette année parce que ce n’est pas nécessairement évident pour toutes les entreprises de donner, mais si on arrive à égayer la vie de quelques personnes avec cet argent, tout le monde y gagne. Mon but, c’est de mieux faire connaître la mission de la MFM et d’aller chercher des gens partout dans la région », soutient-il, voyant Nous dinde-DONNONS comme un véritable travail d’équipe où les Maskoutains sont invités à se serrer les coudes.

Une activité de clôture de la collecte de fonds est prévue le 3 décembre où la contribution des entreprises participantes sera soulignée. Pandémie oblige, il ne sera pas possible pour les représentants d’entreprises de remettre en main propre les dindes aux familles bénéficiaires, mais le geste n’en sera pas moins fort.

Les sommes amassées serviront quant à elles à épauler la MFM dans sa mission et dans le développement de ses services qui ne cessent d’évoluer pour mieux répondre aux besoins. « On espère voir une belle mobilisation et une vague de solidarité pour nous aider à donner un peu de répit et d’accompagnement pour ceux qui en ont besoin. Le but est de sortir de cette épreuve un peu plus résilients », conclut Mme Flores.

Pour tous les détails, sur la campagne Nous dinde-DONNONS, il est possible de consulter la page www.mfm.qc.ca/nous-dinde-donnons-2020.

image