27 février 2020
Grâce à une victoire écrasante de 10 à 2
La séquence de défaites des Gaulois prend fin avant le début des séries
Par: Maxime Prévost Durand

Le meilleur buteur des Gaulois cette saison, Mikaël Huchette, a fait vibrer les cordages à deux reprises dans la victoire face aux Grenadiers dimanche. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Au cœur d’une profonde léthargie depuis quelques semaines, les Gaulois de Saint-Hyacinthe ont profité de leur dernier match local de la saison régulière, dimanche, pour signer une victoire convaincante de 10 à 2 face aux Grenadiers de Châteauguay. L’équipe mettait fin du même coup à une séquence de huit revers, tout juste avant le début des séries.

Publicité
Activer le son

Ce premier triomphe depuis le 22 janvier survenait à peine une semaine après que la formation maskoutaine s’est inclinée face à ces mêmes Grenadiers au compte de 6 à 2, après avoir pourtant mené 2 à 0.

Cette fois, les Gaulois ont conservé leur avance tout au long de la rencontre. Déjà devant 2 à 0, ils ont encaissé un premier but de la part des Grenadiers, mais ils ont riposté avec deux autres buts avant le premier entracte pour mener 4 à 1. Après en avoir ajouté un autre en fin de 2e période, le festival offensif s’est poursuivi en 3e période avec cinq buts contre le pauvre Raphaël Auchu, qui est resté devant le filet toute la partie.

Pas moins de neuf joueurs différents ont trouvé le fond du filet et Mikaël Huchette, le pilier de cette attaque tout au long de la saison, en a marqué deux. Les unités spéciales ont été particulièrement efficaces avec trois buts en avantage numérique et un autre tout juste après qu’une pénalité se soit terminée.

Au-delà du pointage sévère, l’entraîneur-chef Marc-André Ronda était simplement content de finalement voir cette séquence de défaites prendre fin. « On aurait pris n’importe quelle victoire, a-t-il confié dans son point de presse d’après-match. C’est sûr que ça fait du bien. »

Deux jours plus tôt, Saint-Hyacinthe avait encaissé ce huitième revers consécutif face au Phénix du Collège Esther-Blondin au compte de 3 à 1.

Les Gaulois ont conclu leur calendrier régulier hier soir, mercredi, à Dollard-des-Ormeaux, dans un match face aux Lions du Lac Saint-Louis. Le résultat n’était pas connu au moment de mettre sous presse. Il n’avait toutefois aucune incidence sur le classement de la formation maskoutaine, dont la 11e place était déjà fixée.

Les séries débuteront dès le lundi 2 mars. L’adversaire des Gaulois pour le premier tour n’était pas encore connu officiellement, mais tout portait à croire que le Blizzard du Séminaire Saint-François, qui se trouvait au 5e rang, croisera la route de la formation maskoutaine. En trois affrontements face à cette équipe cette saison, Saint-Hyacinthe en a remporté deux.

Peu importe contre qui les Gaulois joueront pour cette première série, on sait que les deux premiers duels se tiendront lundi et mardi sur la patinoire adverse, puis le match #3 sera disputé au Stade L.-P.-Gaucher le jeudi 5 mars. Le match #4, s’il est nécessaire, aura lieu le lendemain au même endroit, puis un match #5 serait disputé sur la route le dimanche 8 mars.

Rappelons qu’en tant qu’équipe hôte de la Coupe Telus cette année, les Gaulois sont déjà assurés de participer à ce championnat canadien.

image