13 novembre 2014
Restauration
La série noire se poursuit avec Pizza Hut
Par: Jean-Luc Lorry
Le restaurant Pizza Hut situé sur la rue Johson Ouest à Saint-Hyacinthe vient de fermer ses portes. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le restaurant Pizza Hut situé sur la rue Johson Ouest à Saint-Hyacinthe vient de fermer ses portes. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La série noire se poursuit dans le secteur de la restauration à Saint-Hyacinthe. Après les fermetures successives de Déso Burger, Stratos Pizzeria, la Brasserie Maska, le Steak frites St-Paul, c’est au tour du restaurant Pizza Hut de fermer ses portes.

Publicité
Activer le son

Installé depuis 1990 sur la rue Johnson Ouest, vis-à-vis de l’ex-Hôtel des Seigneurs, ce restaurant appartient à l’entreprise Redberry Resto Brands qui est basée à Greenfield Park.

Le propriétaire a avisé la clientèle que son établissement fermait ses portes en date du mardi 11 novembre.

« Merci de votre soutien au fil des ans. Ce fut un plaisir de vous servir. Merci de nous avoir permis de vous aider à agrémenter votre heure de repas! », peut-on lire dans une note finale affichée sur la porte du restaurant.

La direction mentionne que les succursales de Drummondville et de Sainte-Julie demeurent ouvertes.

En septembre 2005, l’entreprise Redberry Resto Brands avait fait l’acquisition de 40 restaurants Pizza Hut au Québec de l’américain YUM Brands.

Depuis avril 2013, Redberry était également le franchiseur des restaurants Burger King à l’échelle du Canada.

La bâtisse où logeait le restaurant Pizza Hut de Saint-Hyacinthe appartient au Groupe Beauregard, une entreprise de Mont-Saint-Hilaire qui possède encore trois bâtiments occupés par des rôtisseries de la bannière Saint-Hubert.

« Le bail couvrait encore plusieurs années. Mon locataire m’a avisé la semaine dernière que le restaurant de Saint-Hyacinthe cesserait ses activités. Je pense que la fermeture de l’Hôtel des Seigneurs n’aide pas les restaurants situés à proximité », estime Sylvain Bernier, vice-président du Groupe Beauregard.

Rumeurs confirmées

Cet été, des rumeurs de fermeture avaient pourtant été formellement démenties par la porte-parole de la chaîne de restauration.

« Je ne sais pas d’où viennent ces rumeurs, mais elles ne sont pas fondées. Il ne faut pas interpréter des modifications au menu comme un signe avant-coureur de fermeture. Et nous ne sommes pas du genre à fermer nos portes sans prévenir. Cela dit, je le répète, il n’y a aucun scénario de fermeture en préparation pour Saint-Hyacinthe », nous avait affirmé Mireille Desnoyers à la mi-juillet.

Contactés sur le sujet, autant Mme Desnoyers que le département marketing de Redberry Resto Brands ne nous ont pas rappelés.

La même journée que la fermeture du restaurant Pizza Hut de Saint-Hyacinthe, celui de Magog mettait également la clé dans la porte.

image