19 avril 2012
Conséquences de la grève
La session d’été est annulée
Par: Le Courrier

La session d’été a été officiellement annulée au Cégep de Saint-Hyacinthe. La poursuite du boycott étudiant a forcé la direction à prendre cette décision, alors qu’il devenait impossible de reprendre les cours avant le début du mois de juillet.

publicité

Les conseillers pédagogiques du collège sont déjà à pied d’oeuvre pour tenter de minimiser les impacts de cette décision sur les étudiants concernés.

« Il est évident que certains étudiants peuvent compter sur la session d’été pour compléter un programme où aller chercher les préalables pour leur entrée à l’université », a expliqué le directeur général Roger Sylvestre. Une aide pédagogique individuelle est disponible pour évaluer d’autres possibilités, que ce soit avec Cégep@distance ou encore par l’inscription dans d’autres collèges où le boycott a duré moins longtemps. Par ailleurs, les externats des étudiants en soins infirmiers se retrouvent eux aussi sur la corde raide. L’Ordre des infirmiers et des infirmières du Québec exigeant un nombre de semaines minimum pour les stages, des étudiants pourraient perdre une opportunité d’acquérir de l’expérience en milieu de travail. « Des rencontres doivent se tenir à l’hôpital cette semaine pour déterminer si l’on peut aménager différemment la session de stage, par exemple en commençant la formation pendant les fins de semaine », a expliqué Yves Gendron, un étudiant de deuxième année.Les étudiants sont invités à voter aujourd’hui pour la reconduction de la grève pour une sixième semaine.-30-

image