8 mars 2018
Soirée-bénéfice pour l’Harmonie vocale
La Soirée des chefs… et des amis
Par: Olivier Dénommée
Pour une deuxième année, Anik Armand de Valeurs mobilières Desjardins a accepté la présidence d’honneur de la Soirée des chefs. Elle est entourée, de gauche à droite, par Dany Wiseman, directeur musical de l’Harmonie vocale de Saint-Hyacinthe, de Denise Joyal, organisatrice de l’activité, de Lynda Chambers, présidente du conseil d’administration, et de Denis Côté, chef cuisinier et propriétaire du Parvis. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Pour une deuxième année, Anik Armand de Valeurs mobilières Desjardins a accepté la présidence d’honneur de la Soirée des chefs. Elle est entourée, de gauche à droite, par Dany Wiseman, directeur musical de l’Harmonie vocale de Saint-Hyacinthe, de Denise Joyal, organisatrice de l’activité, de Lynda Chambers, présidente du conseil d’administration, et de Denis Côté, chef cuisinier et propriétaire du Parvis. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’an dernier, l’Harmonie vocale de Saint-Hyacinthe a organisé « la Soirée des chefs », une activité-bénéfice mettant en vedette le chef de chœur Dany Wiseman et le chef cuisiner Denis Côté, qui ont joint leurs forces pour offrir une soirée riche en musique et en bonne bouffe. Le succès de cette soirée a convaincu les organisateurs de répéter l’expérience le 17 mars au Parvis, une fois de plus sous la présidence d’honneur d’Anik Armand, de Valeurs mobilières Desjardins.

Publicité
Activer le son

En fait, les deux chefs ont convenu d’aller encore plus loin en 2018, en agençant le menu gastronomique et le menu musical, en plus de proposer un sous-thème à la soirée : « Soirée entre amis », qui transparaît notamment par la complicité évidente entre MM. Côté et Wiseman. Ceux-ci ont dévoilé les grandes lignes de leur menu « gastro-musical », auquel participeront aussi la mezzo-soprano Claudine Ledoux, le clarinettiste André Mercier et la pianiste Louise Diamond.

Quatre services

Le chef Côté débute la soirée du 17 mars avec de la mousseline de canard, un plat typiquement français. Dany Wiseman renchérit avec deux grands compositeurs français, Fauré et Debussy.

En second service, le thème est à la fraîcheur avec un potage vert, accompagné musicalement par une musique légère. « C’est là qu’entre en scène la clarinette », souligne M. Wiseman. La programmation musicale inclut également de la musique de Schumann, composée en fin de vie : une musique tourmentée, mais pourtant empreinte d’une certaine fraîcheur, précise-t-il.

Le troisième service est de loin le plus consistant, autant en gastronomie qu’en musique. « Je vous prépare une ballotine de volaille, avec les fameuses pommes de terre dauphinoises », affirme M. Côté. M. Wiseman, quant à lui, propose une portion plus vocale avec de grands airs italiens. Il a aussi assuré, sourire en coin, qu’il réservait une surprise : un invité mystère interprétera deux pièces.

Pour le dessert, Denis Côté assume son amour du chocolat. « Ce sera un gâteau mousse aux deux chocolats, blanc et noir. Et on y ajoutera un coulis de chocolat fondant! » Le directeur musical répond quant à lui avec du bonbon pour les oreilles, incluant du Gershwin, du Verdi et du Andrew Lloyd Webber.

Un chœur méconnu

Une soirée-bénéfice comme celle-ci permet d’amasser des fonds pour que l’Harmonie vocale puisse poursuivre ses activités, mais surtout pour se faire connaître davantage de la population maskoutaine, alors qu’il est dans son paysage depuis 28 ans.

« La première édition en 2017 avait permis d’augmenter notre visibilité et notre rayonnement, mais il reste encore du chemin à faire », a indiqué Denise Joyal, l’instigatrice de la Soirée des chefs. Elle se réjouit toutefois de la forte réponse du public en vue de la seconde édition. Au moment de mettre sous presse, il ne restait qu’une poignée de billets, au coût de 75 $ chacun, sur les 121 disponibles.
Il est possible de se procurer les billets au restaurant Le Parvis (1295, rue Girouard Ouest) ou auprès de Mme Joyal au 450 778-9060.

image