25 septembre 2014
Accident mortel à Upton
La thèse du geste volontaire n’est pas écartée
Par: Alain Bérubé
Les véhicules impliqués dans l’accident de lundi matin, sur la route 116 à Upton, sont devenus des amas de ferraille à la suite de violents impacts qui ont coûté la vie à deux personnes de la région d’Acton Vale.  Photo Bruno Beauregard

Les véhicules impliqués dans l’accident de lundi matin, sur la route 116 à Upton, sont devenus des amas de ferraille à la suite de violents impacts qui ont coûté la vie à deux personnes de la région d’Acton Vale. Photo Bruno Beauregard

Un grave accident, survenu sur la route 116 à Upton lundi matin, a coûté la vie à deux personnes de la région d’Acton Vale. La Sûreté du Québec croit qu’un geste volontaire pourrait être en cause.

publicité

« Plusieurs hypothèses ont été étudiées afin d’expliquer l’accident, mais on parlerait d’un geste volontaire du premier conducteur », mentionne Ingrid Asselin, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Vers 7 h 15 lundi, une voiture blanche, qui roulait en direction ouest, a soudainement emprunté la voie inverse, en amorçant la courbe qui se trouve après le village d’Upton, tout près de la Ferme Champy. Un camion-remorque, qui circulait dans cette même voie, n’a pu éviter l’impact.

La voiture s’est par la suite retrouvée dans le fossé, alors que le conducteur du camion a perdu le contrôle de son véhicule.

« Une autre voiture de couleur noire, qui a tenté d’éviter le camion, a malheureusement été heurtée à son tour », confirme la sergente Ingrid Asselin.

Les victimes sont Serge Beaudoin, 44 ans, de Roxton Falls (le conducteur de la première voiture) et Josée Brunelle, 50 ans, d’Acton Vale.

« Le passager de la seconde automobile et le camionneur ont subi quelques blessures, mais on ne craint pas pour leur vie », mentionne la sergente Asselin.

Les pompiers d’Upton sont intervenus afin d’extirper les deux conducteurs, prisonniers de leur voiture respective. Deux équipes ont été dépêchées sur place, chacune avec un ensemble de pinces de désincarcération, afin de permettre aux ambulanciers de venir en aide aux victimes.

Selon les observations du chef du Service de sécurité incendie d’Upton, Yves Ricard, les deux occupants prisonniers des véhicules ne montraient plus de signes de vie lors de l’intervention. Leur décès a été constaté à l’hôpital.

Cet accident a entraîné un véritable branle-bas de combat sur la route 116, qui a été fermée à la circulation toute la journée. La route a été rouverte vers 21 h lundi, après le travail de reconstitution de la scène d’accident de la part des enquêteurs de la SQ.

image