8 décembre 2011
Chili : la suite
La vie entre les vignes
Par: Hélène Dion

Comme tous ceux qui travaillent dans les vignobles au Chili, le samedi les employés d’Emiliana se rendent au boulot. La différence chez Emiliana, c’est qu’ils s’y rendent pour réaliser leur propre projet : un jardin communautaire, la fabrication de miel, d’huile d’olive ou de laine d’Alpaca.

L’engagement social de ce vignoble chilien est tel qu’il offre l’espace et les ressources aux employés afin qu’ils puissent créer une autre source de revenus, et de fierté.

Le vignoble Emiliana est situé dans la Vallée de Colchagua, la partie sud de la grande Vallee del Rappel. L’entreprise convertie en biodynamie il y a 13 ans, s’engage également à fournir à ses employés des conditions de travail équitables tout en offrant des programmes d’éducation financés. La certification Fair for Life prend tout son sens chez Emiliana et leur démarche implique beaucoup plus que de faire des vins « organiques »*. Une partie des profits contribue directement aux projets entrepris par les travailleurs.Emiliana a plus de 1 100 hectares dans cinq régions du Chili. Chaque région est destinée à son ou ses cépages. À Bio Bio; le sauvignon blanc, riesling et pinot noir, à Cachapoal; la syrah, à Maipo; le cabernet sauvignon, à Casablanca; le sauvignon blanc, le chardonnay, le viognier, la marsanne, le pinot noir et la syrah et enfin, à Colchagua; le merlot, la syrah et la variété emblématique du Chili, la carménère.

La biodynamie

Dynamiser un vignoble par des préparations d’achillée dans des vessies de chevreuil et des préparations homéopathiques selon un calendrier suivant les cycles solaire, lunaire et des planètes, ça peut sembler étrange et ésotérique.

Et pourtant, quand on se promène entre les rangs de vignes chez Emiliana, l’un des plus grands vignobles en biodynamie au monde, on prend conscience de l’importance de la biodiversité et ça respire la vie, croyez-moi.Dans les vins ça donne quoi? Une netteté aromatique, de la fraîcheur, de l’équilibre et de la longévité pour les grandes cuvées du vignoble. 2001 était le premier millésime d’Emiliana en agriculture biodynamique. Présentement, en SAQ, vous trouverez le Novas 2009 – cabernet sauvignon et carménère – Code SAQ : 11333513 – 17,90 $ à Montréal principalement. Les cuvées qui m’ont vraiment plu ne sont pas encore disponibles en succursales, mais surveillez les arrivages au printemps 2012 des Coyam (syrah et carménère) et Signos de Origen (assemblage de viognier, chardonnay, marsanne, roussanne).

La carménère

La carménère est un cépage difficile d’approche pour une simple raison : ses arômes végétaux intenses, notamment de poivron vert.

Ces arômes sont présents dans les raisins qui ne sont pas arrivés à maturité. De là l’intérêt à trouver le meilleur terroir pour la maturation du cépage tardif qu’est la carménère. Ce cépage, qui existait déjà depuis le 19e siècle au Chili, était jusqu’en 1994 confondu avec le Merlot. Ce n’est qu’en 1994 que l’on découvrit que ce cépage qui mûrissait tardivement était en fait cette variété que l’on retrouve également en petite quantité dans le vignoble bordelais.

Autres coups de coeur :

De Martino – Legado Cabernet Sauvignon Reserva – Vallée de Maipo – Code SAQ : 642868 – Prix : 16,65 $

Toute la production du vignoble De Martino mérite attention. Du Cinsault poivré Viejas Tinajas (vin vinifié en amphores), à la Syrah Alto los Toros et au Chardonnay Legado, les vins élaborés avec le doigté du maître de chai Marcelo Retamal sont à retenir pour votre cave et de belles surprises à partager avec des passionnés de vin. L’agence Balthazard importe les vins De Martino.

Max Reserva Syrah – Errazuriz – Vallée de Aconcagua – Code SAQ : 864678 – Prix : 18,95 $

Une belle dégustation animée par l’oenologue d’Errazuriz, Francisco Baettig, m’a fait redécouvrir ce domaine réputé. La Syrah est épicée, anisée et fruitée avec une bouche fraîche malgré la sensation de la « barrique ». Dans un autre ordre d’idées, une verticale de la grande cuvée Don Maximiano de 1989 à 2008 a démontré le vrai potentiel de ce vin. Attendez le 2008 en succursale pour mettre en cave et procurez-vous le 2007 que monsieur Baettig considère comme l’un des meilleurs millésimes. Code SAQ : 11396557 – Prix 78,25 $.*Au Chili, on utilise « organique » au même titre que biologique ailleurs dans le monde.***Voyage sur invitation de Wines of Chile

image