1 juin 2017
Complexe résidentiel pour personnes retraitées
La Ville dévoile le projet aux gens d’affaires
Par: Jean-Luc Lorry
La soirée d’information et de consultation sur l’avenir du centre-ville et précisément sur le projet de Réseau Sélection a fait salle comble mardi à l’hôtel de ville. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La soirée d’information et de consultation sur l’avenir du centre-ville et précisément sur le projet de Réseau Sélection a fait salle comble mardi à l’hôtel de ville. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Contre toute attente, on a fait salle comble mardi soir à l’hôtel de ville où quelque 75 personnes, majoritairement des commerçants du centre-ville, s’étaient présentées à une soirée d’information et de consultation sur invitation où le sujet principal était le projet du promoteur lavallois, Réseau Sélection.

Publicité
Activer le son

Les autorités municipales ont profité de cette rencontre pour dévoiler les grandes lignes d’un complexe résidentiel pour retraités qui sera construit à la place d’un stationnement de 188 cases gratuites, voisin du Centre des arts Juliette-Lassonde.

L’édifice comptera 185 logements locatifs d’une superficie de 606 à 1239 pieds carrés. « Il sera question d’une tour de 15 étages de petit gabarit qui sera érigée en bordure de la rivière Yamaska », a précisé le directeur général de la Ville, Louis Bilodeau.

Les futurs résidents disposeront de deux niveaux de stationnement intérieur et de 30 cases extérieures. 

La conception des plans du futur complexe résidentiel a été confiée à la firme d’architectures ACDF qui a des bureaux à Saint-Hyacinthe. On doit à ACDF la conception du Centre aquatique Desjardins.

Le projet immobilier de Réseau Sélection représente un investissement de 40 à 45 M$. Le maire de la Ville, Claude Corbeil, a précisé que les travaux de construction débuteront le 15 octobre pour une période de 18 mois.

La Ville estime qu’environ 100 cases de stationnements devront être réservées aux travailleurs affectés au chantier. L’immeuble devrait être fonctionnel pour la mi-avril 2019.

Pour l’heure, Réseau Sélection a déposé une offre d’achat qui n’est pas encore signée par la Ville puisqu’il resterait des modifications d’ordre réglementaire. 

Les Maskoutains sont pour leur part invités le mardi 6 juin à une soirée d’information qui aura lieu à la salle Desjardins du Centre des arts durant laquelle sera présenté en images le futur complexe. 

Stationnement étagé de 19 M$

Pour pallier la diminution drastique du nombre de cases de stationnement au centre-ville, la municipalité a dans ses cartons un ambitieux projet de stationnement étagé.

Cette infrastructure sur trois niveaux remplacera l’actuel stationnement centre-ville qui compte 328 cases pour créer un parc de 768 places de stationnement. 

La Ville n’a pas encore statué sur la gratuité ou non de ce projet majeur estimé à 19 M$. Ce montant serait financé par les revenus générés par la biométhanisation.

Selon la Ville, ce stationnement devrait voir le jour d’ici 2020 ou 2021.

En attendant, la solution intermédiaire retenue est l’implantation d’une signalisation à jalonnement dynamique. Cette technologie permet un décompte en temps réel du nombre de cases disponibles dans une aire de stationnement. 

La Ville se dit en mesure de « récupérer » 284 cases gratuites pour compenser la perte des 188 cases due à l’implantation de la résidence pour aînés.

image