12 mai 2016
Centre de congrès municipal
La Ville répond au Journal de Montréal
Par: Jean-Luc Lorry

Quelques heures à peine après la publication d’un reportage dans le Journal de Montréal sur le dossier du futur centre de congrès municipal, la Ville de Saint-Hyacinthe a tenu un point de presse pour remettre les pendules à l’heure.

Publicité
Activer le son

L’article publié par le quotidien montréalais lundi matin s’interrogeait sur les chances de succès de la municipalité d’obtenir une subvention auprès du gouvernement Couillard pour un projet dans lequel est impliqué l’ex-argentier du Parti libéral, Marc Bibeau.

Dans son article, le Journal faisait le lien entre les allégeances passées du maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil avec le Parti libéral du Québec et Marc Bibeau dont le nom est revenu à plusieurs reprises lors de la commission Charbonneau.

Les entreprises de Marc Bibeau sont solidement enracinées à Saint-Hyacinthe. Les Centres d’achats Beauward sont propriétaires des Galeries St-Hyacinthe, du site de l’ex ­Hôtel des Seigneurs et du futur hôtel haut de gamme qui sera relié au centre de congrès.

« Je peux vous dire que le réveil était brutal ce matin (lundi). Je n’ai rien à me reprocher dans ce dossier. Même si j’ai été candidat libéral aux élections provinciales (2007 et 2008), je ne connaissais pas M. Bibeau personnellement avant de négocier avec lui et les représentants de son entreprise dans le dossier précis du centre de congrès, a tenu à clarifier d’entrée de jeu le maire Corbeil. Si toutes les personnes qui ont appuyé le Parti libéral doivent faire la une du Journal de Montréal, ils vont manquer de papier. »

Subventions?

Le premier magistrat garde bon espoir d’obtenir des subventions totalisant 8 M$ des deux paliers gouvernementaux pour aider au financement du futur centre de congrès qui devrait coûter à la Ville près de 25 M$.

« Nous sommes en démarche active pour obtenir des subventions. Il y a deux semaines, j’ai eu une discussion avec Nicole Ménard et Pablo Rodriguez. Le dossier chemine », a mentionné Claude Corbeil.

Pablo Rodriguez est secrétaire parlementaire du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités à Ottawa et Nicole Ménard ­occupe les fonctions de présidente du ­caucus du gouvernement Couillard tout en étant députée marraine du comté de Saint-Hyacinthe.

« Le ministère des Affaires municipales a tous les documents en main. Nous ne retarderons pas le projet pour une question de subventions. Nous perdons plus d’un million de $ par mois en retombées économiques », souligne le maire Corbeil.

Projet de 31 M$

Même si les architectes ont évalué le centre des congrès à 25 M$, l’appel d’offre qui sera lancé ce mois-ci devrait représenter un montant avoisinant les 31 M$.

Un stationnement sous-terrain évalué à 6 M$ sera intégré à la bâtisse. Toutefois, cette facture sera adressée aux Centres d’Achats Beauward. « La partie dont la Ville est ­responsable représente toujours un montant de 25 M$ », rassure le maire Corbeil.

Rappelons que pour financer ce projet crucial pour le développement économique régional, la Ville a contracté un règlement d’emprunt de 23,6 M$.

Au final, les Centres d’achats Beauward devraient débourser presque 39 M$ pour un complexe estimé à ce jour à 64 M$ qui sera intégré aux Galeries St-Hyacinthe. Selon nos informations, la bannière de l’hôtel de luxe de 16 étages a été choisie et son identité sera dévoilée dans les prochaines semaines.

image