7 novembre 2013
La chorale Vertige de retour
La Voix version maskoutaine
Par: Le Courrier
Les directeurs de <em>Vertige</em> accompagnés du propriétaire du restaurant Le Printanier, commanditaire principal du groupe. De gauche à droite : David Girouard, Josée Desmarais, Mark-André Hilt et Martin Montambault.

Les directeurs de Vertige accompagnés du propriétaire du restaurant Le Printanier, commanditaire principal du groupe. De gauche à droite : David Girouard, Josée Desmarais, Mark-André Hilt et Martin Montambault.

Le groupe vocal Vertige lance sa troisième année avec un tout nouveau concept. À l’heure où les téléréalités sont encore en plein essor, la chorale maskoutaine fera place à La Voix en juin 2014.

Publicité
Activer le son

Alors qu’à leurs débuts en 2011 ils étaient 13, deux ans plus tard ce sont 20 choristes qui feront partie de ce spectacle innovateur présenté à la salle Léon-Ringuet du Cégep de Saint-Hyacinthe. Ce spectacle doit s’inspirer de chansons qui reflètent l’actualité quotidienne, a souligné Josée Desmarais, codirectrice de Vertige, en entrevue au COURRIER.

« On va de l’avant cette année et on a décidé de jouer avec les réseaux sociaux, de rendre notre spectacle interactif. La mission de Vertige est, à la base, de faire les choses différemment dans la façon d’organiser les spectacles, on souhaite se démarquer. En adoptant le concept La Voix et en faisant voter le public pour choisir les gagnants, on souhaite que les gens s’amusent du début à la fin. »Le spectacle regroupera trois équipes composées de six à huit personnes qui seront en compétition les unes contre les autres dans cette comédie musicale. Les chanteurs devront chanter à travers les histoires racontées par la rédactrice en chef de L’Oeil Urbain (journal fictif) et son coéquipier.

Auditions à l’aveugle

La sélection de huit solistes s’est déroulée le 27 septembre et a été captée par la caméra de façon à recréer l’ambiance de l’émission présentée sur les ondes de TVA.

Le spectacle sera composé à majorité de chansons populaires francophones ainsi que de trois chansons anglophones. Les chanteurs seront vêtus de costumes urbains en plus d’être coiffés et maquillés par l’école de coiffure et d’esthétique de l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe.« Il s’agit d’un beau partenariat entre les deux parties. Nos choristes se retrouveront juchés dans le décor qui doit être un grand immeuble; on va vraiment avoir un spectacle à couper le souffle », souffle Josée Desmarais.Vertige entamera d’abord de nouveaux projets pendant la période des Fêtes avec une série des prestations au Marché public aux alentours du 20 décembre en ayant comme objectif de ramasser des fonds pour leur spectacle de fin d’année.

image