6 août 2015
L’Agent Jean!
Par: Kim Messier
Alex A est l’auteur et l’illustrateur de la bande dessinée L’Agent Jean.

Alex A est l’auteur et l’illustrateur de la bande dessinée L’Agent Jean.

Une bande dessinée québécoise qui plaît autant aux jeunes qu’aux adultes, ça existe! L’Agent Jean, dont l’auteur et l’illustrateur est Alex A (Alexandre ­Couture), publié aux éditions Presses Aventure, du Groupe Modus, captive et surprend. Jusqu’à maintenant, huit ­albums ont été créés et connaissent un succès retentissant. Le principe est simple. L’Agence WXT, qui regroupe des agents secrets, déjoue des complots terroristes. Pour sa série, Alex A s’est inspiré de certains animaux afin de ­donner vie à ses personnages. Les voici!

Publicité
Activer le son

Dans le camp des gentils, il y a le héros : Jean (l’Agent Jean!), un orignal gaffeur, naïf et enfantin. Il se retrouve ­constamment, lors de ses missions, dans des situations insolites. Grâce à lui, vous ne vous ennuierez jamais! L’agent WXT, un lézard hyper musclé et doté d’un ­immense ego, est jaloux de Jean et essaie de lui mettre des bâtons dans les roues. La grenouille Henry B. Belton représente un scientifique essentiel à l’Agence. Fait amusant : il perd son cerveau. Celui-ci devient un personnage unique qui ­souhaite détruire l’Agence. Le chef de cette organisation secrète est une vache, Martha. Une dure à cuire inébranlable et sévère, souvent exaspérée par Jean. ­Finalement, Moignons, un chien sans mains, accompagne l’orignal dans ses aventures. Dans le camp des méchants, le Castor est le plus redoutable. Mon ­préféré reste tout de même le cerveau autonome de Henry B. Belton.

En plus d’être drôles et originales, les histoires de l’Agent Jean sont ­« engageantes », comme le mentionne l’auteur. Le bédéiste de 27 ans interagit beaucoup avec ses jeunes admirateurs. Il s’inspire même parfois des dessins que ses lecteurs lui envoient pour imaginer de nouveaux personnages. Alex A a créé le personnage de l’Agent Jean alors qu’il n’avait que 9 ans, et ce, afin de faire une parodie de James Bond tout en se basant sur le principe des jeux vidéo (j’ai ­beaucoup aimé découvrir ses premières esquisses dans ses livres). Déjà, plus de 200 000 exemplaires des aventures de l’Agent Jean ont été vendus au Québec.

Dans le tome 1, les lecteurs font la connaissance de Jean. Dans le tome 2, l’initiation de l’orignal au sein de l’agence le mène à l’autre bout de la planète avec l’agent WXT (qui le déteste) et ils ­découvrent des informations ­importantes sur le passé mystérieux de l’organisation secrète. Dans le tome 3, un biologiste fou qui se prénomme Farine subtilise ­certaines parties du corps des membres de l’agence afin de créer un être vivant ultime. Dans le tome 4, l’Agent Jean se rend sur les Terres Rouges pour infiltrer la Secte des Spectres. Dans le tome 5, il fait un saut dans le temps, à l’âge de pierre, et dans le tome 6, il fait un voyage virtuel dans un cerveau. ­Finalement, dans les tomes 7 et 8, les ­personnages principaux affrontent LE ­méchant : le Castor! Que d’aventures!…

Les projets d’Alex A sont ambitieux. Il espère que ses BD deviendront des ­dessins animés ainsi que des jeux vidéo et que ses récits seront traduits à travers le monde. De plus, en 2015, sa nouvelle série, L’univers est un Ninja, sera en vente. C’est sans compter ses cahiers créatifs que l’on retrouve déjà un peu partout au Québec. Les jeunes peuvent s’amuser à dessiner leurs personnages préférés dans ces cahiers grâce aux trucs et techniques proposés par l’auteur. Ah oui! Il y aura même un agenda scolaire coloré de l’Agent Jean pour la rentrée ­scolaire. Disons que le bédéiste et les ­éditions Presses Aventure voient grand! À quand les jouets?… Je peux vous assurer que mes enfants, et bien d’autres fans, seraient heureux de recevoir ces figurines en cadeau.

Vous pouvez découvrir l’Agent Jean en vous rendant sur le site officiel d’Alex A : alexbd.com ou sur Facebook : www.facebook.com. Je vous conseille aussi de visionner des capsules vidéo sur YouTube. Elles ont été conçues à partir de la série.

Le dernier tome de l’Agent Jean, Le ­Castor à jamais, est en librairie depuis le 21 mai et est toujours en tête des ventes.

image