12 janvier 2017
L’agriculture sous toutes ses coutures du 17 au 19 janvier
Par: Jean-Luc Lorry
L’an dernier, le Salon de l’agriculture avait attiré plus de 10 000 visiteurs.

L’an dernier, le Salon de l’agriculture avait attiré plus de 10 000 visiteurs.

Les agriculteurs pourront découvrir les dernières innovations technologiques en matière de machinerie et d’équipement au Salon de l’agriculture qui se tiendra du 17 au 19 janvier dans les quatre pavillons d’Espace Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

L’an dernier, ce rendez-vous incontournable du milieu agricole avait attiré plus de 10 000 visiteurs.

Les 150 000 pieds carrés de surface d’exposition seront occupés par 300 exposants.

« Tout entrepreneur agricole aspire au succès et le Salon de l’agriculture propose tous les outils pour le cultiver », mentionne Léon Guertin, directeur général du Salon de l’agriculture.

« Pour cette 31e édition, en plus de la machinerie, des équipements et des nouveautés, nos visiteurs trouveront des sociétés de financement, des banques, des assureurs, des fournisseurs et des semenciers », ajoute André Cécyre, président du conseil d’administration du Salon de l’agriculture.

Parmi les nombreuses nouveautés de l’édition 2017, un tapis pour vaches de conception allemande et la méthode PigWatch qui permet d’optimiser la gestion de l’insémination de truies en utilisant une technologie de pointe.

Conférences 

Chaque année, le Salon de l’agriculture propose plusieurs conférences. Le mercredi 18 janvier, l’ancien chef de la direction de la Coop fédérée, Claude Lafleur, tiendra une conférence dont le thème sera Perspectives de notre agriculture vers 2025. 

Le lendemain, la présidente et chef de la direction de Gaz Métro, Sophie Brochu, sera de passage au Salon de l’agriculture où la dirigeante présentera sa conférence intitulée Prêts pour la suite?

Cette année, le Gala Cérès va honorer Robert Beauchemin, président de la Meunerie Milanaise et des Moulins de Soulanges. Figure marquante du milieu agricole et agroalimentaire, M. Beauchemin est considéré comme un pionnier de l’agriculture biologique. 

image