8 août 2013
Laissez-moi mes fleurs!
Par: Le Courrier

Vous qui pillez les cimetières, vous ne savez pas ce que vous faites.

Les fleurs déposées sur ma dernière adresse sont bien plus que des callas, des roses, des lys. Ce sont des symboles de l’immense chagrin qui a envahi le coeur de mes parents, ma soeur, ma famille, mes amis.Vous qui avec vos gros sabots marchez sur nos dépouilles à peine recouvertes de la terre. Vous, ces êtres, qui n’avez aucun respect même pour la mort.Un jour, ce sera votre mère, votre enfant, votre soeur qui se feront piétiner par ces voleurs, par ces individus malappris sans foi ni loi. Et vous repartirez de votre visite à la personne tant aimée encore plus attristés et plus déçus du genre humain.Laissez-leur une paix si chèrement payée.

Une maman dans le deuil,Luce MeunierSaint-Hyacinthe

image