12 mars 2020
Land Rover Discovery Sport : tout ce qu’il faut
Par: Marc Bouchard

Photo Land Rover Canada

Je ne m’en suis jamais caché : j’aime les gros utilitaires sport, de luxe ou non. Et j’ai toujours avoué un faible pour les véhicules de la marque Land Rover, peu importe leur taille. J’avais donc de grandes attentes quand j’ai réservé pour quelques jours le Land Rover Discovery Sport. Attentes qui, sans être déçues, n’ont pas entièrement été satisfaites.

publicité

Le Discovery Sport est un véhicule important pour Land Rover. Lancé à l’origine en 2015, il connaît un certain succès puisqu’il répond aux exigences hors route de la famille et de sophistication, mais réduit un peu les dimensions, ce qui n’est pas pour déplaire.

La dernière version peut ne pas être très différente de l’original, mais elle a eu un lifting de mi-vie pas comme les autres. Non seulement elle a été actualisée à l’intérieur et à l’extérieur, mais elle est désormais installée sur une toute nouvelle plateforme.

Partagée avec le nouveau Range Rover Evoque, cette nouvelle plateforme permettra le lancement de versions hybrides rechargeables (PHEV) des deux voitures dans un avenir proche. Pour l’instant, les propriétaires de Discovery Sport devront se contenter d’un système hybride doux (MHEV).

Les changements extérieurs sont subtils. En fait, vous auriez du mal à remarquer une différence entre ce modèle et le modèle sortant autre que l’extrémité avant plus élégante, les groupes de feux arrière rafraîchis et les nouveaux pare-chocs. C’est une autre histoire à l’intérieur où le Sport a hérité d’une grande partie de la dernière technologie d’infodivertissement Touch Pro Duo du nouveau Range Rover Evoque, ce qui signifie moins de commutateurs, un écran tactile plus grand de 10,25 pouces et un affichage numérique du conducteur de 12,3 pouces .

Le freinage d’urgence autonome (AEB) et l’assistance au maintien de voie font partie des systèmes de sécurité installés, ce qui en fait un choix de VUS sûr.

Le nouveau Land Rover Discovery Sport est également une véritable avancée en matière de raffinement et de confort. Et comme tous les 4×4 arborant fièrement le badge Land Rover, il est également incroyablement performant en tout-terrain.

Sur la route

C’est dans les conditions hivernales variables des derniers jours que j’ai pu tester le Land Rover Discovery Sport. La neige profonde ne lui a pas fait peur, pas plus que les chemins glacés ou affichant une adhérence limitée. En fait, il semblait plutôt se complaire dans ces conditions difficiles, tout en offrant une tenue de route sans reproche sur les chemins dégagés.

Équipé du système Terrain Response 2, vous pouvez choisir parmi quatre modes de base (Confort, Sable, Herbe/Gravier/Neige et ornières, plus le nouveau mode Auto). Ce dernier mode choisit de lui-même les meilleurs réglages en fonction des conditions extérieures et assure du même coup une capacité maximale.

Pas sportif, comme son nom l’indique, il est peut-être mieux apprécié dans les loisirs. Cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas être poussé un peu dans ses retranchements (il offre quand même quelque 286 chevaux dans ma version d’essai), car la manipulation s’est améliorée par rapport à son prédécesseur. La conduite est assumée, et il y a un excellent contrôle du transfert de poids. La direction est légère et réactive et ne fait jamais sentir la taille du véhicule ou sa silhouette plus imposante.

Un bon mot pour la rapidité d’intervention de la transmission automatique 9 rapports et pour l’insonorisation remarquable de l’habitacle. Il est vrai que l’on aurait aimé un peu plus d’enthousiasme au démarrage (après tout, le 0-100 n’est pas aussi rapide qu’on le souhaiterait), mais on s’en contente largement pour un véhicule de cette taille.

Verdict : si vous avez besoin d’un VUS pratique, facile à conduire et capable de choses incroyables hors route, alors le nouveau Land Rover Discovery Sport devrait être sur votre liste. Sans compter qu’il profite de l’aura de luxe du constructeur anglais et que les matériaux qui servent à l’assembler sont de bonne qualité.

Question fiabilité cependant, il faudra attendre encore un peu. Il est vrai que la marque a eu plus que sa part de problèmes au fil des ans, mais elle s’améliore à la vitesse du son!

image