13 septembre 2012
L’art de la table selon Mlle Maple
Par: Le Courrier
Isabel Larocque vient d’être admise à titre de membre du Conseil des métiers d’arts du Québec.

Isabel Larocque vient d’être admise à titre de membre du Conseil des métiers d’arts du Québec.

Isabel Larocque est à la tête d’une petite entreprise, Mlle Maple, lancée en 2011 et qui fabrique des ustensiles de bois d’érable haut de gamme. Touche-à-tout passionnée par la cuisine et la menuiserie, cette jeune entrepreneure vient tout juste d’être admise à titre de membre du Conseil des métiers d’arts du Québec.

« C’est une belle nouvelle, indique Isabel Larocque, c’est très valorisant de se faire reconnaître par ses pairs. Cette confirmation me permet d’exposer dans de plus grands salons et ça va m’ouvrir de nouveaux marchés. »

C’est par amour de la cuisine et du travail du bois que l’entrepreneure s’est lancée dans la production d’ustensiles de bois haut de gamme. « Je viens d’une famille qui adore cuisiner et, depuis quelques années, j’observais la tendance des « foodies ». Je fabrique des ustensiles qui permettent de bien présenter la nourriture, qui la fait ressortir. Ce sont des instruments pour l’art de la table. » Le bois d’érable est une matière noble qui est recommandée en cuisine, tant pour fabriquer des planches à découper qui préservent le fil aiguisé des couteaux que des instruments qui sauvegardent le revêtement antiadhésif des poêles. Fabriquées à partir de bois brut, les petites oeuvres d’Isabel Larocque sont totalement faites à la main. « Je commence avec des planches et je les amincis pour travailler la forme de chaque ustensile, un à un. Il y a beaucoup d’étapes dans la fabrication parce que chaque conception est originale et a été longuement réfléchie pour que le tout soit de la plus grande qualité possible. » Déjà, quelques restaurants, tables champêtres et bars (et plusieurs particuliers) se sont procuré les créations uniques de Mlle Maple. Les commercialisant principalement à partir d’exposition d’artisans et de foires commerciales, Isabel Larocque continue de faire grandir sa petite entreprise lentement, mais sûrement. Plusieurs blogues et médias ont fait mention de la qualité de ses productions et la réputation de l’entreprise Mlle Maple croit chaque jour un peu plus. « Les Puces Pop, une foire artisanale organisée par le festival Pop Montréal, m’ont permis de me faire connaître et j’ai reçu plusieurs appels après ma participation. Plus je fais de salons, plus j’établis des contacts dans le milieu et ça va plutôt bien. Je savais que les premières années ne seraient pas nécessairement faciles, mais je vois cela comme quelque chose de très positif. Ça m’amène à me dépasser à chaque difficulté et je vois que je grandis beaucoup là-dedans. C’est très valorisant de faire ce que l’on aime, je le recommande à n’importe qui. » Seule pour le moment, Isabel Larocque commence à réfléchir au moment où elle pourra embaucher quelqu’un. « Un jour, la femme-orchestre devra devenir chef d’orchestre », dit-elle. Pour l’aider à démarrer son entreprise, Isabel Larocque a eu droit à la subvention salariale de la mesure Soutien au Travailleur Autonome en 2011 d’Emploi Québec grâce au concours du CLD Les Maskoutains. « Cette subvention m’a permis de me concentrer sur mon entreprise et de m’ancrer dans du solide, explique Isabel Larocque. Lorsque je me suis lancée dans cette aventure, j’ai pris un risque. De savoir que j’avais au moins un minimum d’argent pour payer les comptes m’a offert la sécurité qui m’a permis de me lancer en affaires. »Fiche signalétique Nom de l’entreprise : Mlle Maple Dirigeant : Isabel Larocque Année de fondation : 2011 Municipalité : Saint-Hyacinthe Secteur d’activité : Meuble et bois Activité : Fabrication d’ustensiles en bois d’érable haut de gamme Marché : Québec

image