18 mai 2020
Le Pavillon de l’érable
L’art de se retourner sur un 10 cents
Par: Le Courrier

De gauche à droite, les propriétaires de Pavillon Service Traiteur, Sylvain Pelletier, Lorraine Bousquet et Michel Hénault. Absent sur la photo, le 4e associé, André Trépanier.

Saint-Hyacinthe Technopole et la MRC des Maskoutains vous proposent une série de textes sur le travail et les initiatives des entreprises d’ici pendant cette période de bouleversements liés à la COVID-19.

Publicité
Activer le son

Un commerce qui voit le jour en pleine pandémie, c’est ce qui est arrivé avec le tout nouveau Pavillon Service Traiteur! Il y a trois ans, les propriétaires du Pavillon de l’érable ont fait l’acquisition de la bâtisse où logeait l’ancien Ti-Père, rue Dessaulles. L’objectif était d’y offrir des plats prêts-à-manger.

Ce projet était resté sur la glace, faute de temps et aussi, faute de personnel qualifié. Toutefois, la cuisine qui s’y trouve roulait à plein régime pour la préparation de banquets de mariage ou d’autres événements en tous genres des clients du Pavillon de l’érable dont l’Expo agricole ou l’Expochamps.

La pandémie a forcé les gestionnaires du Pavillon de l’érable à se réinventer, mais ils savaient que le travail accompli depuis plus de 30 ans et leur excellente réputation les aideraient à remonter la pente.

« Notre calendrier pour les mois à venir était bien rempli début mars, raconte Lorraine Bousquet. Le temps des sucres approchait, des mariages étaient réservés, plusieurs événements se préparaient pour la belle saison et nos restos roulaient à plein régime. Tout ça est tombé à l’eau lors de l’annonce fatidique de la fermeture obligée des entreprises et commerces. Nous en étions à la 3e journée « cabane à sucre ». Nous avons tout fermé pendant une semaine, le temps d’établir notre stratégie », indique-t-elle.

La cantine a été rouverte à Saint-Jude et les produits de l’érable ont pu être vendus en utilisant un de leur camion de rue. Une fois le temps des sucres passé, l’entreprise a poursuivi avec le volet prêt-à-manger et un service de livraison à Saint-Jude et dans les municipalités rurales environnantes.

Puis, les quatre propriétaires se sont dit qu’il était temps d’aller de l’avant avec l’ouverture du Pavillon Service Traiteur qui a eu lieu le 6 mai dans l’effervescence puisque dès la première journée, les commandes affluaient. Il est possible de commander sur place ou par téléphone. Un service de livraison est également offert.

L’histoire du Pavillon de l’érable se poursuit avec ce nouveau pied-à-terre à SaintHyacinthe, là où tout a commencé, puisque ceux qui l’ont mis sur pied, il y a trois décennies, sont des anciens de l’Hôtel des Seigneurs.

Pour des façons simples et sécuritaires de soutenir nos entreprises locales, visitez le site vitrinemaskoutaine.com.

Par Denyse Bégin
MRC des Maskoutains

image