20 septembre 2018
Soirée-bénéfice au profit de la Fondation du CHUS
L’art et la science ne font qu’un pour la cause
Par: Olivier Dénommée
L’art et la science ne font qu’un pour la cause

L’art et la science ne font qu’un pour la cause

Le docteur David Fortin du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) est une sommité dans le domaine de la recherche sur le cancer cérébral et a fait une différence dans la vie de beaucoup de personnes, notamment avec le jeune Tristan Laflamme-Millette, son patient depuis 2014. Dans l’esprit de redonner à la cause, les parents de ce dernier, Claude Millette et Lyse Laflamme, invitent la population maskoutaine à participer à la soirée-bénéfice « Émotion cérébrale » le 12 octobre pour appuyer la Fondation du CHUS et la recherche du Dr Fortin.

Publicité
Activer le son

Le couple Laflamme-Millette n’a que de bons mots pour David Fortin, qui est à la fois neurochirurgien, neurologue et oncologue. « Dr Fortin est moins protocolaire qu’ailleurs, son approche est plus personnalisée et il est très à l’écoute de ses patients », remarque Lyse Laflamme qui a vu que son fils est toujours en confiance avec lui. Elle vante également la « grande simplicité » du docteur. La famille a naturellement cherché un moyen de le remercier à travers la soirée « Art et science – Émotion cérébrale » au profit de la Fondation du CHUS et de Cœur en tête, fondation satellite qui lui est affiliée.

Mais n’ayant pas d’expérience dans l’organisation d’un tel événement, le couple a fait appel à Ghislaine Patry, mère de la danseuse de ballet Nathalie Buisson – elle-même une patiente du Dr Fortin qui a gagné neuf années de vie avant de succomber à la maladie en 2013. « On voulait faire une levée de fonds, mais pas une levée de fonds plate! Une soirée où les gens auront envie de venir et où on peut joindre les arts et la science », explique Mme Laflamme au sujet du projet mis en branle au printemps 2017.

Tristan rassembleur

Pour planifier cette soirée rassembleuse, le réalisateur Régent Bourque, ami de la famille, a répondu à l’appel à une condition : que ça ne soit pas une soirée où tout le monde va pleurer. « Il y aura de la musique – incluant une performance du Quatuor Molinari -, de la danse, du chant, du théâtre… Ce seront des prestations courtes qui auront un lien avec le thème de la soirée », précise-t-on. Le lien est aussi un peu Tristan Laflamme-Millette puisque tous les artistes participants le connaissent de près ou de loin et ont eu envie d’aider sa cause. Ils répondent en quelque sorte à sa phrase « Je n’ai pas besoin de vos larmes, j’ai besoin de votre aide » qui a profondément marqué ses parents lorsqu’il n’avait encore que 7 ans.

Comme Tristan et Claude sont dans le milieu des arts visuels, il était évident qu’il y aurait quelques œuvres d’art présentes à la soirée. Elles seront d’ailleurs tirées au hasard dans l’assistance. Finalement, il y aura un volet « science » avec des capsules où il sera possible d’en savoir plus sur le docteur David Fortin et d’autres surprises, nous indique-t-on. La soirée organisée à la Salle théâtre La Scène est animée par le comédien Bernard Fortin. Les billets, en vente auprès des organisateurs, sont au coût de 100 $, un montant volontairement bas pour attirer davantage de Maskoutains à la soirée.

Avec une telle activité-bénéfice, les Laflamme-Millette espèrent voir la salle pleine à craquer avec plus de 250 personnes. « Cette soirée sera festive avec quelques moments sérieux et émotifs. Ceux qu’on approche et qu’on espère voir le 12 octobre, ce sont des gens de cœur », concluent les organisateurs. 

image