15 septembre 2016
Las Vegas mise sur le dépisteur Raphaël Pouliot
Par: Maxime Prévost Durand
Après deux saisons en tant que dépisteur en chef des Huskies de Rouyn-Noranda, Raphaël Pouliot fera le saut dans la LNH avec la nouvelle équipe de Las Vegas. Photo Courtoisie

Après deux saisons en tant que dépisteur en chef des Huskies de Rouyn-Noranda, Raphaël Pouliot fera le saut dans la LNH avec la nouvelle équipe de Las Vegas. Photo Courtoisie

L’équipe d’expansion de Las Vegas dans la LNH aura une saveur maskoutaine. Afin de préparer son intégration au circuit Betteman, l’organisation du Nevada a engagé Raphaël Pouliot à titre de dépisteur pour les territoires du Québec et des Maritimes.

Publicité
Activer le son

Il y a à peine un peu plus de deux mois, le Maskoutain de 25 ans avait été promu au poste d’adjoint au directeur général des Huskies de Rouyn-Noranda, où il était déjà le dépisteur en chef de l’équipe depuis deux ans. Il devait d’ailleurs conserver ce rôle au sein de l’organisation.

« Je ne m’attendais pas à ça. J’étais au camp des Huskies depuis la mi-août et tout allait bien, on était prêt pour la saison », raconte-t-il au bout du fil, alors qu’il se trouvait à Las Vegas.

Il y a deux semaines, il recevait un premier appel de l’adjoint au directeur général, Kelly McCrimmon. À partir de ce moment, tout a déboulé rapidement. « Ça a complètement changé mes plans », avoue Pouliot. À peine une semaine plus tard, il prenait l’avion pour Las Vegas pour les premières rencontres avec l’organisation.

« C’est une très belle opportunité pour moi. C’est rare qu’on a la chance de partir de zéro. Tout le monde est nouveau dans l’équipe. Le premier contact a été très bon », lance-t-il.

Lui-même joueur au sein de la LHJMQ de 2009 à 2012, avec notamment les Cataractes de Shawinigan et l’Armada de Blainville-Boisbriand, Pouliot était devenu dépisteur pour les Huskies au terme de sa carrière junior. Depuis 2014, il était le dépisteur en chef de l’équipe de l’Abitibi-Témiscamingue.

La saison 2015-16 des Huskies a été couronnée par une participation à la Coupe Memorial au printemps. Au sein de cette équipe, la grande majorité des joueurs provenaient du repêchage, un fait d’armes qui a attiré l’attention de l’équipe de Las Vegas.

« À Rouyn, on a toujours bâti l’équipe par le repêchage. Avec une équipe d’expansion, on n’a pas le choix de procéder de cette façon », analyse Pouliot. Celui-ci sillonnera donc les arénas de la LHJMQ au cours de la prochaine saison à la recherche des meilleurs talents en prévision du premier repêchage du nouveau club de la LNH.

L’équipe de Las Vegas, dont le nom reste toujours à être confirmé, fera son entrée dans la LNH à compter de la saison 2017-18, tel qu’annoncé en juin dernier. 

image