21 juin 2018
Prix du Mérite municipal
Laurence Beaupré récompensé
Par: Le Courrier
De gauche à droite, Yvon Soucy, premier vice-président de la Fédération québécoise des municipalités et préfet de la MRC de Kamouraska; Pierre Lefrançois, membre du Conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec et maire de la Municipalité de L’Ange-Gardien; Laurence Beaupré, lauréat; Stéphanie Messier, conseillère municipale de Saint-Hyacinthe; et Norbert Morin, député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement.

De gauche à droite, Yvon Soucy, premier vice-président de la Fédération québécoise des municipalités et préfet de la MRC de Kamouraska; Pierre Lefrançois, membre du Conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec et maire de la Municipalité de L’Ange-Gardien; Laurence Beaupré, lauréat; Stéphanie Messier, conseillère municipale de Saint-Hyacinthe; et Norbert Morin, député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement.

Dans le cadre de la Semaine de la municipalité, Laurence Beaupré a reçu le prix du Mérite municipal, dans la catégorie Relève municipale, du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT). La Ville de Saint-Hyacinthe avait soumis sa candidature pour souligner son engagement exceptionnel dans la communauté maskoutaine. 

M. Beaupré rayonne dans la ville de Saint-Hyacinthe grâce à ses nombreuses implications. Il est président, depuis 2016, du Club Rotary de Saint-Hyacinthe, il s’implique dans un parti politique et, depuis deux ans, est administrateur de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe.

Au cœur de ses implications, il y a notamment le programme Croque-livres. Ce programme vise à favoriser le goût de la lecture chez les enfants et développer leur esprit de partage. Réel vecteur d’action, il participe aussi à plusieurs activités de financement pour le Camp Richelieu de Saint-Hyacinthe, destiné aux enfants autistes et en déficience intellectuelle. Il donne également de son temps aux événements « disco » de l’école René-Saint-Pierre, dédiée à une clientèle vivant avec un handicap ou une difficulté d’adaptation.

Guidé par son altruisme, Laurence Beaupré est une relève exemplaire tant par la qualité de ses interventions que par la motivation qu’elles sous-tendent : il désire améliorer le mieux-être de la collectivité, notamment par l’éducation et la coopération.

image