6 juin 2013
Carte postale de Claudia Trudeau
L’Australie sucrée salée
Par: Le Courrier

Les forêts humides au Nord du Queensland, les plages réputées pour le surf sur la côte Est, sans oublier les magnifiques sites de plongée sous-marine de la Grande Barrière de Corail : il y a de quoi s’inspirer pour tout le reste d’une vie au nord-est de l’Australie.

Après avoir étudié à l’École secondaire Saint-Joseph, fréquenté le Cégep de Saint-Hyacinthe en Arts visuels et travaillé à la boulangerie du IGA Benoit, la Maskoutaine Claudia Trudeau ne savait plus vers quoi se diriger pour trouver chaussure à son pied dans son futur métier.

« À bien y penser, je n’avais pas envie, à 21 ans, de me lancer dans la routine de la vie d’adulte. J’ai donc opté pour une autre forme d’apprentissage : celle de partir à la découverte d’un nouveau continent, de paysages à couper le souffle, de gens vraiment chaleureux qui, dès la première rencontre te font sentir comme un ami, d’expériences enrichissantes et plus encore », raconte la jeune femme. Avec une autre complice maskoutaine, elle a entrepris l’automne dernier d’organiser un grand voyage « Down Under », au pays des kangourous, pour y rejoindre des amis partis à l’aventure un an plus tôt. « J’ai obtenu le visa vacances-travail qui permet aux gens de 18 à 30 ans de séjourner en Australie pour une période de 12 mois et de travailler un maximum de six mois en sol australien. » Les préparatifs terminés, Claudia et son amie se sont envolées en janvier pour un an à l’étranger, direction Surfers Paradise, une ville très fréquentée par les surfeurs sur la Gold Coast, tout à l’est de l’Australie. « Les plages sont envahies de surfeurs dès le lever du soleil, mais c’est aussi très connu pour les soirées festives et les boîtes de nuit. J’ai eu la chance d’y rencontrer mes premiers kangourous et de prendre dans mes bras un mignon bébé koala au Currumbin Sanctuary, une expérience qui vaut tellement la peine d’être vécue! » Après trois semaines dans les vagues, le groupe d’amis a fait la location d’une caravane pour se rendre à Cairns, au nord-est du pays, où ils se sont établis en février. « Nous avions cinq jours pour parcourir la côte Est avec la caravane pour 1 $ par jour (plus les assurances et l’essence). Cinq jours qui furent remplis de paysages impossibles à trouver au Canada et d’aventures à essayer de trouver des endroits où dormir le soir venu. Cinq jours inoubliables », dit-elle.

Entre mer et macarons

La région de Cairns est réputée pour ses forêts humides, son climat tropical et le très convoité site de plongée sous-marine de la Grande Barrière de Corail. Par contre, pas de plage en ville, seulement un énorme lagon avec vue sur l’océan. « La baignade dans la mer est interdite ici à cause de la présence de crocodiles et de méduses mortelles qui vivent dans l’eau salée et chaude. »

Sitôt arrivée à Cairns, Claudia a pu trouver un toit dans une maison partagée et du boulot dans un café français, nommé en l’honneur de ses savoureux macarons. « C’est un incontournable à Cairns pour ses baguettes faites avec de la farine importée de la France et ses délicieuses pâtisseries, surtout pour quelqu’un qui a la dent sucrée comme moi! » Une fois installée, Claudia et ses amis se sont lancés à la découverte de la région, en commençant par la fameuse barrière de corail. « Nous y avons passé une journée en bateau avec trois sites au menu pour ma première expérience en plongée sous-marine. Les coraux et toute la vie marine qui les habitent sont à couper le souffle. Je dois avouer que j’ai été très émue par mon face-à-face avec une énorme tortue de mer, avec laquelle j’ai décidé de nager pour un moment. » Autour de Cairns, l’écosystème offre aussi son lot d’endroits à visiter pour s’émerveiller, notamment le trajet des chutes d’eau dans le territoire d’Atherton, les îles reconnues pour la plongée en apnée telle que Fitzroy Island, sans oublier la forêt de nuages de Mossman Gorge, la ville Port Douglas, et celle de Cape Tribulation. « Ma plus belle expérience jusqu’à maintenant reste notre voyage de trois jours et deux nuits sur un voilier dans un véritable paradis terrestre regroupant 74 îles nommées les Whitsundays. Il faut faire environ 10 heures de route pour s’y rendre depuis Cairns. » Avec la longue plage de sable blanc de Whitehaven Beach, la plongée en apnée, les nuits à la belle étoile sur le bateau, les couchers de soleil et les paysages indescriptibles, le voyage s’est avéré inoubliable. « C’est une expérience que je recommande à tous ceux qui mettront les pieds ici! De mon côté, ce voyage m’a aussi permis de trouver l’amour et je suis donc retournée vivre à Cairns avec mon petit copain, en attendant d’entreprendre la visite de la côte Ouest de l’Australie au cours des prochains mois », a-t-elle conclu, heureuse d’avoir eu l’audace de partir pour un an de surprises. « J’encourage tous les jeunes en quête d’une merveilleuse expérience de vie à se lancer dans un voyage comme le mien. Cela nous en apprend énormément sur nous-même, en plus de nous permettre de rencontrer des gens qui proviennent des quatre coins de la planète, avec lesquels nous tissons de belles amitiés et qui, à leur façon, nous en apprennent sur le monde. »

image