25 juin 2020
Le 10e anniversaire du Festi-MAHG attendra
Par: Maxime Prévost Durand

Le Festi-MAHG aussi a décidé de faire l’impasse sur 2021, a appris LE COURRIER. L’information a été confirmée par la présidente du comité organisateur, Christiane Lussier, lorsque jointe par téléphone en début de semaine.

Publicité
Activer le son

Ce tournoi de hockey amical, destiné aux tout-petits de 4 et 5 ans, devait célébrer en février prochain son 10e anniversaire, mais les festivités seront retardées d’une année.

« Il y a encore trop d’incertitude, a indiqué Mme Lussier. On aime mieux attendre un an de plus et fêter notre 10e anniversaire en grand. »

Comme pour le Tournoi de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe (voir autre texte), les restrictions anticipées en lien avec les mesures sanitaires ont pesé dans la décision. Le comité organisateur ne souhaitait pas non plus aller quémander de l’argent à des commanditaires alors que la situation actuelle est difficile pour la plupart des entreprises.

La décision avait été prise par le comité organisateur quelques jours avant la réunion virtuelle de Hockey Richelieu la semaine dernière. Les partenaires du Festi-MAHG doivent en être avisés dans les prochains jours.

Un trou de 50 000 $ au hockey mineur

L’annulation du Festi-MAHG et du Tournoi de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe aura des répercussions sur l’Association de hockey mineur de Saint-Hyacinthe (AHMSH), qui reçoit au moins 50 000 $ en retombées chaque année à la suite de ces deux activités. Cet argent sert notamment à garder les coûts d’inscriptions plus bas.

Le budget de l’AHMSH avait déjà été préparé en tenant compte de cette rentrée d’argent qui était prévue, puis les inscriptions pour la prochaine saison avaient été lancées en mars, avant que la pandémie ne paralyse le monde du sport.

« Ça fait mal, a avoué la coordonnatrice de l’AMHSH, Manon Bisson, mais je pense que ça va être comme ça pour pas mal tout le monde. »

Les répercussions financières pourraient être nombreuses, selon l’état de la situation dans les prochains mois. Est-ce que la cantine des Mousquetaires, qui génère des revenus à l’AHMSH au Stade L.-P.-Gaucher, sera ouverte? Est-ce que les inscriptions seront au rendez-vous? Plusieurs questions demeurent.

Les associations de hockey ont néanmoins eu la bonne nouvelle qu’elles allaient pouvoir passer directement à la phase 5 du plan de relance de Hockey Québec, qui permet les situations de jeu. Mais on ne se réjouit pas trop vite à l’AHMSH puisqu’on est bien conscients que tout peut changer rapidement, surtout si une deuxième vague survient à l’approche de l’automne. La période d’inscription se poursuit par ailleurs jusqu’au 9 août.

image