11 avril 2019
Le 26e Défi Gérard-Côté approche à grands pas
Par: Maxime Prévost Durand

Le Défi Gérard-Côté tiendra sa 26e édition le dimanche 12 mai dans les rues de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Dans un mois presque jour pour jour, plusieurs centaines de coureurs de tout âge prendront d’assaut les rues de Saint-Hyacinthe en participant au Défi Gérard-Côté. Devenue un incontournable pour de nombreux amateurs de course à pied de la région et d’ailleurs, l’activité en sera à sa 26e édition le dimanche 12 mai.

publicité

Les parcours proposés seront les mêmes qu’à l’habitude, soit ceux de 2 km et 5 km, qui peuvent être faits à la marche ou à la course, ainsi que ceux de 10 km et 15 km. Les départs se feront tous à la Polyvalente Hyacinthe-Delorme.

Le volet scolaire sera également de retour avec son parcours de 1 km réservé aux élèves de la 1re à la 4e année du primaire. L’an dernier, quelque 1300 jeunes de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe avaient participé à cette course. Les élèves plus vieux sont quant à eux encouragés à s’inscrire au 2 km ou au 5 km à un tarif préférentiel.

En progression

Jouissant d’un regain d’intérêt significatif depuis quelques années, le Défi Gérard-Côté souhaite poursuivre sa croissance en se fixant un objectif de 2600 coureurs pour sa 26e édition. L’an dernier, plus de 2500 coureurs y avaient participé.

« On avait eu une augmentation de 28 % du nombre d’inscriptions l’an dernier, soutient le président du Club athlétique de Saint-Hyacinthe, David-Olivier Huard. On a beaucoup travaillé sur l’expérience des coureurs pour en faire un événement de qualité auquel les gens sont contents de participer. Notre objectif est de consolider ces améliorations cette année. Et d’amener le soleil! »

Déjà plus de 900 inscriptions avaient été enregistrées à la fin mars, uniquement pour le volet adulte. « On est en avance sur nos chiffres habituels », se réjouit M. Huard, content de l’engouement dont profite l’activité.

Si un tarif plus qu’abordable a permis de mousser les inscriptions hâtives en février, le coût d’inscription demeure malgré tout très bas, même après cette promotion, en comparaison avec d’autres activités du genre, explique le président du Club athlétique. « On reste parmi les courses les plus abordables au Québec. »

Défi entreprise

En plus de pouvoir s’inscrire de façon individuelle, le Défi des entreprises sera de retour pour une troisième année, encourageant les coureurs d’une même entreprise, initiés ou non, à s’inscrire à l’activité. Pas moins de 22 entreprises de la région avaient été représentées l’an dernier et s’étaient livré une chaude lutte pour remporter le trophée remis à la plus active d’entre toutes.

« On ne regarde pas les performances, précise David-Olivier Huard. On cumule plutôt l’ensemble des kilomètres parcourus par les gens d’une même entreprise et on fait un classement par la suite. »

L’organisation du Défi Gérard-Côté continuera par ailleurs son association à la Fondation Denis-Chartier pour une sixième année consécutive en lui remettant 3 $ par inscription adulte. La Fondation supporte la Maison Marie-Luce-Labossière, qui assure des soins aux personnes autonomes ou semi-autonomes atteintes de cancer en phase préterminale ou d’une maladie dégénérative.

Les inscriptions sont présentement en cours au www.club-athletique.com.

image