8 novembre 2018
Du 15 au 18 novembre
Le 39e Salon des métiers d’art se met en branle
Par: Maxime Prévost Durand
Des pièces de toutes sortes, créées par plus de 75 artisans, seront présentées lors du 39e Salon des métiers d’art de Saint-Hyacinthe, du 15 au 18 novembre, au Pavillon La Coop.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Des pièces de toutes sortes, créées par plus de 75 artisans, seront présentées lors du 39e Salon des métiers d’art de Saint-Hyacinthe, du 15 au 18 novembre, au Pavillon La Coop. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Pas moins de 75 artisans, dont une douzaine provenant de la région maskoutaine, se donnent rendez-vous du 15 au 18 novembre au Pavillon La Coop, où se tiendra la 39e édition du Salon des métiers d’art de Saint-Hyacinthe.

publicité

Au fil des années, l’événement est devenu un véritable incontournable pour les amateurs d’art et d’artisanat. Que ce soit des bijoux, des confections de textile et de couture, des objets en bois et en verre ou encore des articles écoresponsables, une grande variété de produits de métiers d’art attend les visiteurs encore une fois cette année.

En plus des dizaines de fidèles artisans qui seront de retour après leur passage lors des éditions précédentes, le Salon des métiers d’art de Saint-Hyacinthe pourra compter sur la présence d’une vingtaine de nouveaux artisans qui viendront présenter leurs créations pour la première fois.

« On retrouve des jeunes artisans, des plus vieux qui font ça pour agrémenter leur temps, puis d’autres qui font ça vraiment pour vivre, soutient Mireille Lynch, la présidente du conseil d’administration. Ils viennent d’un peu partout, que ce soit de Québec, de Trois-Rivières, de Montréal ou encore de la Rive-Nord et de la Rive-Sud. »

Si l’organisation revient avec ses incontournables année après année, elle tente aussi de suivre les tendances du milieu. « On essaie de se tenir au courant des nouveautés, poursuit Mme Lynch. Avant, les produits faits à partir de choses recyclées, on ne voyait pas ça, tandis qu’on en a maintenant quelques-uns », donne-t-elle en exemple.

Celle-ci assure que rien de ce que l’on retrouve au salon n’est manufacturé. « Tout n’a pas nécessairement été fait à la main, mais chaque produit a été conçu et fabriqué en grande partie par l’artisan », explique-t-elle.

Au-delà des produits, le rendez-vous se veut également un lieu d’échanges entre les artisans et les visiteurs. « Les gens aiment discuter avec les artisans et savoir comment c’est fait. Il y a une belle interaction et l’atmosphère est propice à ça avec une ambiance tamisée. »

Chaque année, tout près de 4 000 visiteurs s’intéressent au Salon des métiers d’art de Saint-Hyacinthe. « Considérant la multitude de salons et de marchés, c’est bon », estime Mme Lynch, qui espère en accueillir tout autant pour cette 39e édition.

Si l’on mise surtout sur la continuité cette année, on se garde quelques surprises en réserve pour 2019, alors que l’événement célébrera ses 40 ans.

Avant de penser à l’an prochain, l’organisation lancera sa 39e édition le 15 novembre à compter de 17 h au Pavillon La Coop. Les artisans et exposants seront également présents de 10 h à 21 h le 16 novembre, de 10 h à 18 h le 17 novembre et de 10 h à 17 h le 18 novembre. 

image