22 septembre 2011
Le BAPE sera en ville le 27 septembre
Par: Le Courrier

Le projet de stabilisation d’une portion de la rive de la Yamaska près de la route 231 étant assujetti à la procédure d’évaluation environnementale, le Bureau des audiences publiques sur l’environnement (BAPE) vient d’entrer dans le dossier.

Publicité
Activer le son

Le BAPE a reçu du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Pierre Arcand, le mandat de tenir pour le grand public une période d’information et de consultation. Dans le cadre de cette démarche, le BAPE tiendra à Saint-Hyacinthe une séance d’information qui se déroulera à l’Hôtel des Seigneurs le 27 septembre à 19 h 30.

D’une durée de 45 jours, la période d’information et de consultation prendra fin le 21 octobre. Jusqu’à cette date, tout citoyen, toute municipalité, tout groupe ou tout organisme peut demander la tenue d’audiences publiques en adressant sa requête au ministre Arcand.Les travaux projetés par le MTQ occasionneraient des pertes d’habitats du poisson en milieu aquatique et d’autres dégâts encore sur la terre ferme. « Les répercussions du projet sur le milieu terrestre seraient liés au déboisement de la zone des travaux ainsi qu’au décapage et au reprofilage du talus, travaux qui détruiraient la majorité des herbacés et des arbustes, ainsi que le Mouron aquatique (petite plante à fleurs bleues ou mauves), une espèce susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec », signale le BAPE dans un communiqué. Mais il ajoute que le promoteur entend remplacer l’ensemble de la végétation détruite par une nouvelle qui serait de meilleure qualité que l’ancienne, comme il garantit la libre circulation des véhicules en tout temps durant les travaux de façon sécuritaire.L’ensemble de la documentation qui a été versée au dossier – étude d’impact du promoteur, rapports, avis, communications diverses – peut être consultée à la bibliothèque T.-A.-St-Germain jusqu’au 21 octobre.

image