18 juin 2015
Pour au moins deux semaines
Le boulevard Laurier à sens unique!
Par: Martin Bourassa
Les travaux sur le boulevard Laurier risquent de donner davantage de maux de tête aux ­automobilistes qui devront faire un détour pour quitter le secteur centre-ville et rejoindre le secteur Douville en fin de journée. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les travaux sur le boulevard Laurier risquent de donner davantage de maux de tête aux ­automobilistes qui devront faire un détour pour quitter le secteur centre-ville et rejoindre le secteur Douville en fin de journée. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Déjà complexe depuis le début des ­travaux majeurs sur le boulevard Laurier, la circulation risque de devenir infernale dès aujourd’hui dans les rues de Saint-Hyacinthe, tout particulièrement dans les secteurs Douville et La Providence.

publicité

Contre toute attente, la Ville a décidé de restreindre la circulation sur le boulevard Laurier Ouest. À partir d’aujourd’hui, le trafic sera donc à sens unique en direction du centre-ville, et ce, 24 h sur 24, jusqu’au 30 juin.

Du côté des autorités municipales, on estime ne pas avoir d’autre choix pour des questions de sécurité. « Nous ne ­souhaitions pas en arriver là, mais nos ­observations sur le terrain nous forcent à intervenir, a expliqué Brigitte Massé, ­directrice des communications à la Ville. Nous pensions pouvoir imposer un sens unique seulement pour de courtes ­périodes, mais nous avons dû réajuster le tir afin de protéger les travailleurs, les ­piétons et les cyclistes. Malgré la mise en place de navettes, les gens continuaient de s’aventurer sur ce tronçon et ça devenait trop dangereux. »

Quant à la possibilité de faire un sens unique dans une direction le matin et dans l’autre en fin de journée, cette option a été écartée, souligne Mme Massé. « Sur une courte période, cette façon de faire, semblable à ce qui existe au pont Victoria, n’est pas recommandée. La meilleure idée est celle retenue. »

L’imposition d’une circulation à sens unique en tout temps permettra donc l’aménagement d’un corridor pour ­cyclistes et piétons, mais ne sonnera pas pour autant le glas des navettes et du transport local qui poursuivront leurs ­opérations.

« On recommande encore aux piétons d’utiliser les navettes ou les autobus, cela reste le moyen à privilégier pour passer d’un secteur à l’autre par le boulevard ­Laurier. »

Question d’atténuer les impacts sur la circulation locale, qui risque d’être ­perturbée davantage en fin de journée, la Ville mise sur la présence de six signaleurs placés aux endroits stratégiques. « La ­circulation sera plus sensible dans le ­secteur de la rue Saint-Pierre, c’est certain, mais nous ferons tout notre possible pour atténuer les inconvénients », mentionne la directrice des communications.

Ces inconvénients pourraient toutefois s’étirer au-delà du 30 juin, en fonction de la météo et de l’état d’avancement des ­travaux. Ces problèmes de circulation s’ajoutent au casse-tête provoqué par la restriction de charge sur le pont Bouchard, qui oblige les camions de plus de 5 tonnes à emprunter un autre chemin.

image