9 février 2012
Hockey midget AAA
Le CAG à un point du championnat de la saison régulière
Par: Maxime Desroches
Anthony Beauregard, des Gaulois, a célébré le premier but des Gaulois, dimanche, au Sportium de Ville-Sainte-Catherine.

Anthony Beauregard, des Gaulois, a célébré le premier but des Gaulois, dimanche, au Sportium de Ville-Sainte-Catherine.

Les Gaulois du Collège Antoine-Girouard se sont butés à un gardien de but au sommet de son art, dimanche, contre les Riverains du Collège Charles-Lemoyne, dans un revers de 5-3. Ils conservent néanmoins une avance de quatre points sur les Phénix du Collège Esther-Blondin, qui doivent disputer deux autres matchs, soit un de plus que le CAG, avant la fin du calendrier régulier.

publicité

C’est donc dire que les Maskoutains devront récolter un point ou espérer une défaite des Phénix lors de leurs dernières rencontres pour s’assurer du championnat de la saison régulière. Dans le vestiaire des Gaulois, cet objectif, de même que celui de terminer la campagne avec le plus petit nombre de buts alloués, sont ceux qui sont retenus par joueurs et entraîneurs.

« Contre les Riverains, on a peut-être célébré un peu trop rapidement notre première position. Les joueurs n’ont pas mal joué, mais ils n’ont pas démontré leur hargne habituelle. Le message est passé : on ne peut pas attendre après une défaite d’Esther-Blondin. On souhaite plutôt récolter les deux points et entrer en séries sur une note positive », raconte l’entraîneur-chef, Martin Cadorette.Dans la défaite, Anthony Beauregard (avec son 18e but de la saison), Mathieu Ayotte (17e) et Nicolas Aubé-Kubel (11e) ont fait bouger les cordages. Ces trois filets ont été inscrits sans réplique en deuxième période, alors que les Riverains s’étaient donné une avance de 2-0 au premier engagement. Devant les buts, le gardien du CAG, Vincent Gervais, a effectué 26 arrêts sur 31 tirs, tandis que les Gaulois ont lancé 44 fois en direction du portier des Riverains, Jonathan Wilson.

Les Grenadiers malmenés

Vendredi, au Stade L.-P.-Gaucher, les Maskoutains avaient débuté leur fin de semaine sur les chapeaux de roue en infligeant un revers sans équivoque de 7-2 aux Grenadiers de Châteauguay.

La rencontre a donné lieu à quelques gestes de frustration au troisième tiers, au moment où les visiteurs tiraient de l’arrière par trois buts. Les esprits se sont echauffés à plusieurs reprises, mais les joueurs de Martin Cadorette ont su conserver leur sang-froid, un comportement que le pilote des Gaulois a salué.« Les joueurs de Châteauguay étaient frustrés parce que le match avait une importance particulière à leurs yeux dans le portrait des séries. Dès qu’ils ont senti qu’ils n’étaient plus dans le coup, ils sont tombés dans l’indiscipline. Au lieu de tomber dans le piège, on a simplement profité des chances qui s’offraient à nous. »Joey Ratelle a ajouté à son total de buts en inscrivant ses 24e et 25e, tandis qu’Alexis Guilbault a mérité la première étoile du match pour sa performance d’un but (son 9e) et une mention d’aide.Entre les poteaux, Philippe Desrosiers a atteint le plateau des 15 victoires. Le cerbère maskoutain, bien que rarement mis à l’épreuve, a été solide, réalisant 24 arrêts.

image