19 janvier 2012
Tournoi international de Drummondville
Le CAG atteint le carré d’as, mais s’incline face aux Tchèques
Par: Maxime Desroches

Les Gaulois du Collège Antoine-Girouard étaient au nombre des trois formations du circuit midget AAA à participer au Tournoi international de hockey midget de Drummondville, la semaine dernière, au Centre Marcel-Dionne. Après une première sortie à oublier, la troupe maskoutaine s’est bien reprise et a atteint les demi-finales, samedi.

Publicité
Activer le son

Le parcours du CAG a débuté, mardi dernier, par un affrontement avec l’équipe étoile de la République Tchèque des moins de 17 ans. L’équipe de Martin Cadorette n’a jamais été dans le coup, encaissant un revers de 8-2 face à une équipe plus combative.

Affrontant par la suite deux clubs ontariens, celui du CIH Academy et celui des Junior Knights de London, les Maskoutains ont rebondi de belle façon, jeudi et vendredi, l’emportant coup sur coup 5-0 et 6-3, mais surtout, faisant preuve d’une intensité qu’on n’avait pas vu de leur part en lever de rideau.« C’était la meilleure façon de mettre derrière nous la défaite contre les Tchèques. Le fait que ces deux clubs disputaient une deuxième partie dans la même journée ne nous a pas nui non plus, tout comme leur indiscipline, concède-t-il. Notre unité d’avantage numérique a bien fonctionné, c’est encourageant. »En vertu de leur deuxième position dans la section A, les Gaulois ont accédé aux demi-finales, où ils ont renoué avec la R��publique tchèque, l’éventuelle championne de la compétition, invaincue en cinq rencontres. Par ailleurs, toutes ses victoires ont été acquises par une marge d’au moins deux buts.Le CAG a eu beau se défendre courageusement, l’opposition tchèque en est venue à bout, en troisième période, en route vers un gain de 6-3 et une participation à la finale. Martin Cadorette souhaite cependant que sa bande bâtisse sur cette performance inspirée, à l’approche des séries éliminatoires.« Dans tous les aspects du jeu, on a joué un match quasi impeccable. Ils ont joué de chance sur leur quatrième but (celui qui portait la marque à 4-3) quand notre gardien (Philippe Desrosiers) est sorti de son filet et a perdu possession de la rondelle. Il y a quand même énormément de positif à en retirer. On a tenu tête à une équipe talenteuse et travaillante », poursuit l’instructeur.

Des matchs remis

En raison du bris majeur survenu sur la patinoire du Stade L.-P.-Gaucher, la partie qui devait opposer les Gaulois aux Cantonniers de Magog, hier, a été remise au 1er février, tandis que celle qu’ils devaient disputer face aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne, dimanche, est reportée au 29 janvier.

Habitués à s’entraîner sur cette même glace les après-midi de semaine, les Maskoutains patineront sur celle du Stade C.-A-.Gauvin, aujourd’hui et vendredi, en préparation du match qu’ils joueront demain soir, à Dollard-des-Ormeaux, contre les Lions du Lac Saint-Louis.

image