6 juin 2019
L’auteur Guy McNicoll fait paraître le second tome de sa série
Le Capitaine William Shaw poursuit son aventure
Par: Maxime Prévost Durand

Après Prisonnier du temps, l’auteur Guy McNicoll a dévoilé le second tome de sa série Une aventure du Capitaine William Shaw, intitulé Un pacte avec le diable. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Il s’est peut-être écoulé plus de deux ans depuis la parution du premier tome d’Une aventure du Capitaine William Shaw, intitulé Prisonnier du temps, mais l’aventure était loin d’être terminée pour le personnage de l’auteur Guy McNicoll. Le Maskoutain d’adoption reprend là où il avait laissé dans la suite de cette série de science-fiction sur fond historique, dont le second tome, Un pacte avec le diable, a été lancé récemment.

publicité

Dans le premier tome, une série d’événements avait mené le Capitaine William Shaw à voyager dans le temps, particulièrement au 18e siècle, dans une époque marquée par la piraterie. Au fil de ses aventures, le personnage principal fait la rencontre de Mary Wolf, une jeune femme dont il tombe amoureux sans savoir qu’elle aussi voyage dans le temps comme il le fait grâce à une précieuse pierre d’Oak Island.

Ces voyages dans le temps se poursuivent dans ce nouvel ouvrage, jusqu’à ce que le héros reste coincé en 1773, loin de celle avec qui il forme désormais un couple. Écrivain à ses heures, il couche sur papier ses aventures antérieures, non sans être marginalisé par la population de l’époque qui le croit fou. Une importante découverte le rendra finalement célèbre, mais il deviendra par la même occasion la cible de groupes mal intentionnés.

Cette histoire, Guy McNicoll l’a rêvée. C’est comme ça qu’elle est née. « Je dis souvent que je n’ai jamais écrit une ligne. Je dois rêver mes textes, explique-t-il lors d’un entretien avec LE COURRIER. Le lendemain, quand je me réveille, je retape le texte et je fais les recherches historiques. »

Passionné d’histoire et de généalogie, l’auteur s’impose d’ailleurs une grande rigueur à ce niveau et ne parle que d’endroits qu’il a déjà visités dans sa vie, comme l’Égypte dont il est question dans ce second roman. Les personnages, quant à eux, sont inspirés pour la plupart de gens qui existent réellement.

Même ceux qui n’ont pas lu le premier tome pourront y trouver leur compte, assure l’auteur. « Il y a une dizaine de pages au début qui résument en quelque sorte le premier tome, explique-t-il. Chaque livre est indépendant de l’autre d’une certaine façon, avec une histoire qui se termine, même si la fin laisse une porte ouverte pour la suite. »

Pour souligner la parution du tome Un Pacte avec le diable, Guy McNicoll a tenu un lancement au restaurant Le Parvis le samedi 1er juin au cours duquel il a recréé une scène du roman qui prend place dans un bar de la capitale égyptienne, Le Caire. Tout près d’une cinquantaine de personnes étaient présentes pour l’occasion.

Paru aux Éditions Anonymes, le livre Une aventure du Capitaine William Shaw, un pacte avec le diable est disponible chez Buropro Citation.

image