17 janvier 2013
Football collégial
Le Cégep de Saint-Hyacinthe aura son équipe en 2014
Par: Maxime Prévost Durand

Le projet était sur la table depuis déjà deux ans et à l’aube des Fêtes, il s’est concrétisé. Le Cégep de Saint-Hyacinthe présentera dès 2014 une équipe de football dans la division 3 de la ligue collégiale du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

publicité

« Le RSEQ nous a octroyé une équipe de football sous certaines conditions à respecter », a mentionné le directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe, Roger Sylvestre, dans un entretien avec LE COURRIER.

Parmi ces conditions, le Cégep de Saint-Hyacinthe devra s’assurer d’avoir une équipe d’entraîneurs pour diriger l’équipe et s’engage à construire des infrastructures pour accueillir les nouveaux membres des Lauréats.« On nous donne jusqu’au début de la saison 2015 pour avoir ces infrastructures. Nous sommes allés en visiter, notamment à Drummondville. En ce moment, on estime à 2,5 M$ la somme à débourser pour un terrain synthétique, des lampadaires, un tableau d’affichage et des vestiaires. » M. Sylvestre affirme qu’il est toutefois trop tôt pour prévoir quel pourcentage de ce montant le Cégep devra débourser.On est loin de la somme de 6 M$ avancée pour un projet de stade multifonctionnel dont il avait été question en 2006, alors que le directeur général du Cégep était Jean Barbeau. Ce projet, qui n’a finalement jamais vu le jour, comptait un terrain synthétique, autant utilisé pour le football que le soccer, entouré d’une piste d’athlétisme et comptant des estrades pouvant accueillir entre 2 100 et 2 800 spectateurs.Du côté de Roger Sylvestre, on mise plutôt sur la modestie. « On va miser beaucoup plus sur le terrain en tant que tel que sur les estrades. On veut un projet modeste », souligne-t-il.Pour la première année, à son entrée en 2014, le Cégep a déjà conclu une entente avec l’école secondaire Saint-Joseph pour utiliser ses infrastructures jusqu’à ce que les siennes soient prêtes.

Un plus grand bassin

Avec l’arrivée d’équipes de football à la Polyvalente Hyacinthe-Delorme l’an dernier, le bassin de joueurs s’est agrandi à Saint-Hyacinthe. Auparavant, seule l’école Saint-Joseph offrait ce sport en milieu scolaire.

L’agrandissement de ce bassin a d’ailleurs été un élément motivateur pour aller de l’avant dans le projet. « L’idée derrière tout ça est d’avoir un grand bassin de joueurs. La Commission scolaire de Saint-Hyacinthe et l’école Saint-Joseph nous ont donné leur appui dans le projet, de même du côté de la ligue civile de Beloeil. »Cette équipe sportive vient s’ajouter au club de hockey junior AAA qui a fait son apparition pour démarrer la saison 2012-13. « Le volet sport élite du Cégep était peu développé », avoue M. Sylvestre. Avec l’arrivée de ces deux formations, le Cégep tente de changer la donne.Par le fait même, le directeur général espère que l’arrivée du football au Cégep de Saint-Hyacinthe aura un effet de rétention chez les garçons. « À l’heure actuelle, on compte deux filles pour un garçon. [Avec le football], on souhaite en attirer, ou à tout le moins, les conserver. »Pour combler la représentativité masculine plutôt faible du Cégep, M. Sylvestre ne ferme pas la porte à une entente avec l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) ou encore avec la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal se trouvant à Saint-Hyacinthe.Cette nouvelle équipe évoluera dans la division 3 de la ligue collégiale de football du RSEQ, division qui compte entre autres les cégeps de Granby-Haute-Yamaska, de Valleyfield et de Saint-Jérôme. Le Cégep de Shawinigan a également reçu l’approbation du RSEQ pour joindre cette division en 2014.

image