10 novembre 2011
Le Centre aquatique mis à l’eau
Par: Jean-Luc Lorry

Cinq semaines après avoir ouvert ses portes gratuitement à la population, le Centre aquatique de Saint-Hyacinthe vient d’être inauguré officiellement en présence de nombreux invités dont la médaillée olympique en plongeon Annie Pelletier.

Depuis que ces nouvelles installations sportives et récréatives sont disponibles, près de 50 000 personnes ont goûté aux joies de l’eau.

Un délai de 18 mois a été nécessaire pour livrer à la municipalité une infrastructure à la fine pointe de la technologie représentant un investissement de plus de 19 M$. Un montant dont Québec et Ottawa ont assumé équitablement une partie de la facture à hauteur de 10 M$. La Ville de Saint-Hyacinthe complète le financement des travaux de construction en injectant 9 M$. « Il est clair que sans l’apport financier des différents paliers gouvernementaux, le projet n’aurait jamais vu le jour », a déclaré le maire Claude Bernier.Doté d’une superficie de 3 716 mètres carrés, le Centre aquatique peut accueillir jusqu’à 500 baigneurs. Il est l’un des quatre plus grands centres aquatiques au Québec.Lors de la soirée protocolaire, on avait remplacé la traditionnelle coupe de ruban, par une démonstration de nage en longueur, effectuée par différentes catégories de personnes qui fréquenteront le Centre aquatique. Les huit couloirs que compte le bassin compétitif étaient occupés par une dame de 83 ans, une fillette de 3 ans ainsi que des représentants des différents sports aquatiques que l’on peut pratiquer à Saint-Hyacinthe.Seule la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Montérégie, Nicole Ménard, a assisté à la cérémonie d’ouverture contrairement à son collègue des Affaires municipales, Laurent Lessard, et au ministre fédéral des Transports, Denis Lebel.« Ce Centre aquatique contribuera à améliorer la qualité de vie des Maskoutains », a déclaré la ministre Ménard visiblement impressionnée par la qualité de l’édifice.Présente à l’inauguration, la médaillée olympique des Jeux d’Atlanta en plongeon, Annie Pelletier, a rappelé les bienfaits de la pratique de la natation. « C’est une piscine moderne et magnifique qui contribuera à faire bouger les jeunes et les aînés. Je pense que c’est un défi de société. Avec l’informatique et les jeux vidéo, la nouvelle génération est plutôt passive. On parle d’obésité et les saines habitudes de vie ne sont pas toujours valorisées », a mentionné en entrevue au COURRIER, l’ex-athlète de haut niveau.

Célébrations d’ouverture

Les célébrations d’ouverture du Centre aquatique se sont déroulées sur une durée de trois jours.

Ce fut l’occasion pour la population de plonger dans le coeur du Centre aquatique grâce aux visites guidées organisées par la Corporation Aquatique Maskoutaine. Lors des célébrations, le sport fut à l’honneur grâce à des démonstrations de water-polo, de natation et de nage synchronisée. L’équipe nationale senior B de nage synchronisée est venue présenter quelques routines en vue du Trophée mondial de la FINA qui réunira le mois prochain à Beijing, en Chine, les meilleures nageuses de cette discipline. Le lendemain, c’était au tour de l’équipe Québec 13-15 ans de Synchro Québec d’offrir au public plusieurs chorégraphies aquatiques qui seront reprises en décembre à Prague lors de la compétition internationale Christmas Prize.

image