17 décembre 2020
Le CHUV reçoit 55 000 $ pour des programmes communautaires
Par: Le Courrier

Des vétérinaires du CHUV visitent les communautés autochtones du Nunavik et de la Baie-James chaque année pour vacciner les chiens nordiques contre la rage. Photo gracieuseté

Le Centre hospitalier universitaire vétérinaire de l’Université de Montréal (CHUV), situé à Saint-Hyacinthe, a reçu deux importants dons, totalisant 55 000 $, de PetSmart Charities afin de soutenir deux de ses programmes : le Service de médecine de communauté et le Service de télémédecine du Refuge.

Publicité
Activer le son

Le Service de médecine de communauté du CHUV a reçu 25 000 $. Ce service permet d’offrir des soins vétérinaires aux animaux issus de clientèles vulnérables telles que les familles à faible revenu, les personnes ayant des problématiques de santé mentale, vivant en situation de précarité ou d’itinérance ou présentant des phobies sociales, ainsi que les animaux à haut risque d’abandon des clientèles vulnérables de la région maskoutaine ainsi qu’aux communautés autochtones des régions éloignées.

Ce projet a également pour objectif de développer un volet éducatif ainsi que des outils de sensibilisation auprès des populations desservies face aux enjeux liés à la possession d’un animal domestique, aux soins de base et à l’adoption responsable.

Le Service de télémédecine du Refuge du CHUV a quant à lui reçu une somme de 30 000 $ destinée aux activités de télémédecine et de vaccination des animaux de refuges et des communautés nordiques du Québec de même qu’à un projet de recherche étudiant connexe.

Le CHUV offre un service de télémédecine gratuit aux communautés autochtones du Nunavik et de la Baie-James depuis 2008. Ces communautés n’ont actuellement pas accès à des soins vétérinaires sur place et le service d’aide vétérinaire à distance permet de combler une partie de leurs besoins. Plusieurs diagnostics, conseils et prescriptions peuvent être effectués par le biais de ce service, grâce entre autres à l’utilisation d’outils technologiques.

Le projet a pour objectif de poursuivre et d’améliorer l’offre de service en télémédecine tout en faisant la promotion de son utilisation auprès des résidents des communautés. De plus, dans le but d’améliorer la santé globale de ces communautés, le projet vise aussi à évaluer la possibilité de procéder à des activités de stérilisations ciblées. Ces communautés sont également visitées une fois par année par les vétérinaires du CHUV pour mettre en application le programme de vaccination des chiens nordiques contre la rage.

« Chez PetSmart Charities of Canada, nous croyons que tous les propriétaires d’animaux de compagnie souhaitent offrir les meilleurs soins à leurs animaux de compagnie et notre but est de les aider à y avoir accès, a déclaré Dani LaGiglia, responsable des relations régionales à l’Association caritative nationale pour animaux de compagnie. Nous savons aussi que les étudiants désirent poursuivre une carrière en médecine vétérinaire parce qu’ils souhaitent aider tous les animaux de compagnie dans le besoin. Des subventions comme celle-ci nous permettent de réunir ces deux principes en finançant des services vétérinaires communautaires qui aideront les animaux de compagnie et les propriétaires d’animaux de compagnie à vivre ensemble la vie la plus heureuse et la plus saine qui soit. »

image