30 septembre 2021
Industrie bovine
Le CIAQ se lance dans la vente en ligne de semences
Par: Jean-Luc Lorry

Mathieu Désy, coordonnateur aux ventes du CIAQ, est fier de la nouvelle plateforme permettant la vente en ligne de semences de taureaux. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le Centre d’insémination artificielle du Québec (CIAQ), dont le siège social est situé sur la rue Sicotte à Saint-Hyacinthe, offre depuis peu la possibilité aux éleveurs de bovins d’acheter de la semence par l’entremise du site Web de l’entreprise.
Publicité
Activer le son

« Nous avons constaté selon un sondage que 13 % des clients du CIAQ (producteurs laitiers) font des achats en ligne. Nous sommes fiers d’être les premiers au Canada à vendre de la semence de taureaux par le biais de notre plateforme Internet », indique Barbara Paquet, 2e vice-présidente du CIAQ, lors de la présentation de ce nouveau service.

La boutique virtuelle de produits génétiques du CIAQ propose les semences de plus de 140 taureaux de différentes races.

« Notre plateforme de vente permet aux producteurs d’effectuer des recherches approfondies en utilisant différents filtres selon les critères de sélection pour la production, la conformation ou les caractères de santé et de fertilité. Le client a la possibilité aussi de comparer plusieurs taureaux pour faire sa sélection finale », explique Mathieu Désy, coordonnateur aux ventes du CIAQ.

Les semences de taureaux se détaillent par lot de 10 doses. Les prix varient d’une vingtaine de dollars à presque 80 $ la dose.

Selon M. Désy, les fermes au Québec achètent en moyenne 200 doses par année.

Avant d’être livrées aux producteurs bovins, les doses de semence sont conservées dans de l’azote liquide à une température de -196 degrés Celsius.

image