4 août 2011
Le CIJM, un accompagnateur pour les jeunes
Par: Le Courrier
Lors de l’activité, quatre lecteurs de la troupe de théâtre Les Trois Coups ont lu les parcours de vie de jeunes et moins jeunes qui ont été accompagnés par le CIJM, ainsi que le témoignage d’un travailleur de rue.

Lors de l’activité, quatre lecteurs de la troupe de théâtre Les Trois Coups ont lu les parcours de vie de jeunes et moins jeunes qui ont été accompagnés par le CIJM, ainsi que le témoignage d’un travailleur de rue.

Le 29 juin se tenait l’assemblée générale du Centre d’intervention jeunesse des Maskoutain (CIJM). Lors de cette soirée, des élus municipaux, du personnel du Centre de santé et services sociaux et de la Commission scolaire, des organismes communautaires et des citoyens ont assisté à la lecture publique de parcours de vie.

Le 29 juin se tenait l’assemblée générale du Centre d’intervention jeunesse des Maskoutain (CIJM). Lors de cette soirée, des élus municipaux, du personnel du Centre de santé et services sociaux et de la Commission scolaire, des organismes communautaires et des citoyens ont assisté à la lecture publique de parcours de vie.

Lors de l’activité, quatre lecteurs de la troupe de théâtre Les Trois Coups ont lu les parcours de vie de jeunes et moins jeunes qui ont été accompagnés par le CIJM, ainsi que le témoignage d’un travailleur de rue. Lors de ces lectures très riches en émotions, il a été possible de mieux comprendre tout l’apport de l’organisme dans la communauté et l’importance de la collaboration entre les différentes instances. Ce fut aussi le moment pour le CIJM d’informer la population sur ses actions réalisées au cours de la dernière année sur le territoire maskoutain. Le Centre d’intervention jeunesse des Maskoutains accompagne, par la présence de ses travailleurs de rue, les gens de tous âges, dans leurs démarches de reprise de pouvoir sur leur vie. En plus du travail de rue, le CIJM s’investit dans la réduction des méfaits par l’échange de seringue et la distribution de condoms. Il est aussi responsable du projet « LIT’inérance ».Le CIJM tient à remercier toutes les personnes ayant assisté à cette activité, et plus particulièrement le regroupement des organismes communautaires autonome jeunesse du Québec (ROCAJQ) pour son appui.

image