16 mars 2017
Défi Gérard-Côté
Le Club athlétique courtise les entreprises
Par: Maxime Prévost Durand
Les entreprises de la région sont invitées à participer au Défi Gérard-Côté avec leurs employés le 14 mai.  Photothèque | Le Courrier ©

Les entreprises de la région sont invitées à participer au Défi Gérard-Côté avec leurs employés le 14 mai. Photothèque | Le Courrier ©

Le Club athlétique de Saint-Hyacinthe tentera une nouvelle approche au prochain Défi Gérard-Côté, dont la 24e édition se tiendra le dimanche 14 mai. En plus des courses individuelles offertes comme à l’habitude, l’organisation courtise les entreprises de la région afin qu’elles soient de la partie avec leurs employés.

Publicité
Activer le son

Une entreprise championne sera couronnée au terme du défi alors que les distances parcourues par chaque représentant, que ce soit en course à pied ou en marche, seront compilées et additionnées.

« Des employés en forme offrent un meilleur rendement et sont plus en santé, soutient David-Olivier Huard, membre du conseil d’administration du Club athlétique de Saint-Hyacinthe. On veut que les entreprises incitent leurs employés à participer au Défi Gérard-Côté et à se lancer des défis entre entreprises. »

Les participants qui désirent défendre les couleurs de leur entreprise peuvent déjà s’inscrire en ligne sur le site du club athlétique (www.club-athletique.com), sous l’onglet Défi Gérard-Côté. Les procédures à suivre pour se joindre à une équipe ou en créer une y sont toutes inscrites.

Les élèves de la région aussi ciblés

Le Club athlétique de Saint-Hyacinthe souhaite aussi accueillir un plus grand nombre d’élèves provenant des écoles secondaires de la région au prochain Défi Gérard-Côté, un groupe d’âge sous-représenté parmi les participants.

« On demande seulement 10 $ en frais d’inscription aux élèves des écoles secondaires de la région. On veut les motiver à faire de l’activité physique en ayant un objectif à atteindre et les inciter aux bonnes habitudes de vie », souligne le président du club, Daniel Laflamme.

Le Défi primaire, qui jouit d’un beau succès année après année, sera quant à lui de retour pour les plus jeunes. L’an dernier, près de 1 120 jeunes devaient parcourir la distance de 1 km, mais le mauvais temps avait mené au désistement de plus de 500 d’entre eux.

image