7 juin 2018
Le Club athlétique de Saint-Hyacinthe
Par: Le Courrier
Le Relais 2 heures est organisé par le Club athlétique de Saint-Hyacinthe depuis 48 ans.

Le Relais 2 heures est organisé par le Club athlétique de Saint-Hyacinthe depuis 48 ans.

Il y a quelques jours, le Club athlétique de Saint-Hyacinthe était nommé « Organisme 2018 » lors de la soirée Reconnaissance aux bénévoles maskoutains organisée par la Ville de Saint-Hyacinthe. Afin de bien saisir le sens de cet hommage, j’aimerais prendre quelques lignes pour vous faire un court historique du Club athlétique.

 

publicité

À Saint-Hyacinthe, rares sont les clubs sportifs qui ont vu le jour avant le Club athlétique de Saint-Hyacinthe. Cet organisme à but non lucratif, formé de bénévoles, commence ses activités en 1968 à Saint-Hugues! 

En effet, à Saint-Hugues, lors de l’année scolaire 1967-1968, René St-Germain, un professeur d’éducation physique, regroupe ces jeunes athlètes sous le nom de Club athlétique de Saint-Hugues (CASH). À l’automne 1968, il enseigne à l’école Fadette et il poursuit ses activités parascolaires en athlétisme. Depuis ce temps, l’acronyme CASH désigne le Club athlétique de Saint-Hyacinthe.

Normand Ménard, qui enseigne l’éducation physique à l’Académie Girouard, une école située au centre-ville de Saint-Hyacinthe, côtoie René St-Germain et décide de rallier le Club athlétique en 1970. Cette même année, le CASH organise le premier Relais 2 heures dans les rues du centre-ville. Cet événement, qui sera présenté pour la 49e fois cet automne, fait aujourd’hui partie des plus vieilles épreuves de course au Québec. 

Au cours des premières années d’existence du Club, les activités sont orientées vers l’entraînement des jeunes élèves en les préparant à participer à des compétitions d’athlétisme scolaires et civiles.

Au cours des années 1970, la mode du jogging et la tenue des Jeux olympiques de Montréal encouragent la pratique de la course sur route. Vers la fin de la décennie, avec la tenue du premier Marathon de Montréal, en 1979, le Club athlétique regroupe peu à peu des adultes qui s’adonnent à la course à pied. 

Afin de répondre aux multiples besoins des coureurs qui sont issus de ce premier boom de la course sur route, les dirigeants du Club doivent revoir leurs buts et objectifs tant et si bien que le Club athlétique obtient ses lettres patentes le 22 février 1980. Faire la promotion de l’athlétisme et organiser des compétitions locales demeurent, depuis ce jour, les deux principaux objectifs de l’organisme.

Alors que de plus en plus d’adeptes de la course à pied viennent grossir les rangs du Club dans la décennie 1980, le Club athlétique organise la Classique Maskou de 1980 à 1992, puis le Défi Gérard-Côté depuis 1994. En plus de ces deux événements de course à pied, le Club propose à ses membres des conférences, des entraînements de groupe et personnalisés ainsi que des soirées récréatives. À cela, il faut ajouter des activités de ski de fond, de randonnées pédestres et même l’organisation d’événements spéciaux comme la journée Terry-Fox pendant quelques années.

Au fil des ans, des dizaines de bénévoles se sont succédé au sein de la direction du Club athlétique. Mentionnons ici quelques individus qui ont présidé les destinées du Club athlétique : René St-Germain, Réal Michon, Yvon Boisvert, Serge Nault, Julien Arpin, Martin Fontaine, Bernard Lachance, Daniel Laflamme et David-Olivier Huard, le président actuel. D’autres tels Jacques Poirier, Luc Cartier, Jean-Marc Roy, Marcel Trépanier et Jean-Claude Bernard, qui ont œuvré sur le comité de direction, n’ont pas compté les heures pour s’assurer que le Club athlétique demeure actif. 

Le travail de tous ces bénévoles, conjugués aux efforts de Gérard Côté et de Normand Ménard, deux athlètes qu’il ne faut pas passer sous silence, fait en sorte qu’au moins un événement de course à pied est présenté chaque année à Saint-Hyacinthe depuis 1950.

Longue vie au Club athlétique de Saint-Hyacinthe!

Paul Foisy,
Saint-Hyacinthe

image